Nigeria : Opera for business lancé en partenariat avec Google

Nigeria : Opera for business lancé en partenariat avec Google

Opera s’est associé au géant Google pour aider les PME à mieux gérer leur présence en ligne. Google My Business est un outil évolutif qui aide les entreprises et les organisations à gérer leur présence en ligne sur les sites Google, y compris la recherche et Google Maps. 

Opera est une marque utilisée par plus de 125 millions de personnes à travers le continent africain. Elle dispose d’applications dédiées à l’actualité et un navigateur notamment. Maintenant qu’Opera est devenu un partenaire Google My Business vérifié, il est encore plus facile pour les entreprises locales d’entrer dans l’écosystème Google. Avec l’aide d’Opera, la vérification du profil d’une entreprise donnée sera plus rapide et les propriétaires d’entreprise peuvent obtenir une présence en ligne étendue sur les services populaires du célèbre moteur de recherche.

Dans le cadre de ce partenariat , Opera étend également sa proposition de valeur en lançant Opera for Business. Cette vaste plate-forme connecte non seulement les entreprises avec leurs clients via OLeads, OList et Opera Ads, mais également via Google My Business et un ensemble personnalisé de services de marketing et de publicité numériques qui incluent le service Ads.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec Google depuis plus de 15 ans. Il va sans dire que nous sommes ravis de cette prochaine étape de notre collaboration au Nigéria et au-delà. Le Nigéria subit actuellement une transformation numérique rapide et nous sommes ravis d’en faire partie en fournissant aux entreprises locales les outils les plus complets à ce jour, leur permettant d’entrer dans l’espace en ligne et d’atteindre un public plus large », a déclaré Per Wetterdal , directeur adjoint en charge du département commercial chez Opera.

Ce dernier se présente comme un innovateur Web mondial. Ses navigateurs, ses produits d’actualités et ses solutions fintech d’Opera sont le choix de plus de 360 ​​millions de personnes dans le monde.

Lire aussi :Togo : Lamesin, un chatbot pour lutter contre la drepanocytose

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *