Le service de paiement via WhatsApp désormais opérationnel

Le service de paiement via WhatsApp désormais opérationnel

Facebook vient de rendre possible les paiements via son application de messagerie instantanée WhatsApp. L’entreprise travaillait sur ce volet depuis longtemps. C’est désormais une réalité et cela commence par le Brésil.

Mark Zuckerberg , le patron de Facebook qui fait l’annonce sur sa page. Le  service de messagerie appartenant à Facebook a annoncé que les utilisateurs brésiliens seraient les premiers à pouvoir envoyer et recevoir de l’argent via son application de messagerie, en utilisant Facebook Pay.

Il est demandé aux utilisateurs d’associer les comptes WhatsApp à leurs cartes de crédit ou de débit Visa ou Mastercard, avec des partenaires locaux initiaux tels que Banco do Brasil, Nubank et Sicredi. Cielo, un processeur de paiements, travaille également avec WhatsApp pour finaliser les transactions.

«Nous avons construit un modèle ouvert pour accueillir davantage de partenaires à l’avenir», fait savoir l’entreprise. Avec les paiements, WhatsApp, qui a plus de 2 milliards d’utilisateurs , franchit enfin une étape commerciale plus complète, offrant aux gens non seulement un endroit pour discuter d’un produit, ou même envoyer des détails de paiement, mais maintenant d’effectuer des transactions.

«Les paiements sur WhatsApp commencent à être déployés à travers le Brésil et nous sommes impatients de les proposer à tout le monde à l’avenir», a déclaré la société. Les utilisateurs brésiliens pourront utiliser le service de paiement sur WhatsApp pour effectuer des achats auprès d’entreprises locales sans quitter leur chat, a déclaré le service appartenant à Facebook.

«Les plus de 10 millions de petites et micro-entreprises sont le cœur des communautés brésiliennes ( …) Désormais, en plus de consulter le catalogue d’un magasin, les clients pourront également envoyer des paiements pour des produits », a décrit la société dans un article de blog.

Lire aussi : Facebook a supprimé des pages accusées de propagande pour Faure Gnassingbé

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *