Le Malawi pourrait surveiller les utilisateurs mobiles avec l’aide d’Israël

Le Malawi pourrait surveiller les utilisateurs mobiles avec l’aide d’Israël

Une entreprise israélienne, SmartloT, est accusée d’avoir été appelée par le régime pour installer un réseau privé virtuel (VPN) dans un bureau informatique dans résidence d’État hautement sécurisée. Malawi aurait donc l’idée de surveiller les faits et gestes de tous les utilisateurs mobiles.

En surveillant les appels et les conversations de tous les utilisateurs mobiles, le pays fait de l’interférence dans la vie privée des Malawites. Trois Israéliens suspects ont été signalés dans le pays comme des visiteurs de la State House pour mettre en œuvre le projet.

Au cours des cinq derniers mois, l’État a exercé des pressions sur deux opérateurs de réseaux de télécommunications, TNM et Airtel, par le biais de la Malawi Communications Regulatory Authority (Macra) pour qu’ils se connectent sur le VPN au Palais Kamuzu.

Les spécialistes ont déclaré que les deux sociétés de téléphonie mobile avaient refusé cette décision car elle serait contraire à la loi et compromettrait les informations privées de leurs clients. Le VPN sera utilisé pour accéder et intercepter des informations privilégiées et privées pour tous les utilisateurs des opérateurs mobiles.

Certaines des informations accessibles ou interceptées via le VPN comprennent l’écoute de conversations privées, l’emplacement historique et actuel de tous les utilisateurs du réseau, l’appelant et l’appelé, y compris l’heure de l’appel et également la vérification de qui envoie ou envoie des SMS à qui et le contenu de chaque SMS.

« Les opérateurs mobiles ont mis State House au défi de ne pas pouvoir le faire car c’est contraire à la loi. Mais State House continue de faire pression sur les opérateurs et est prêt à continuer malgré les réticences des opérateurs mobiles », a confié un haut responsable aux médias locaux à Nyasa Times.

Cependant, les deux opérateurs mobiles ont maintenu leur position selon laquelle le déménagement est illégal et ils ne peuvent pas le faire.

Related Post

Togo : Gozem rachète Delivroum

Togo : Gozem rachète Delivroum

Gozem, connu pour être “Africa’s Super App”, annonce l’acquisition de Delivroum, la principale application de…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *