Ethiopie : Human Rights Watch dénonce des restrictions d’internet

Ethiopie : Human Rights Watch dénonce des restrictions d’internet

D’après le groupe de défense des droits humains Human Rights Watch, des millions d’Ethiopiens de l’ouest d’Oromia sont privés d’accès au téléphone et à Internet en raison. Cette situation résulte d’un conflit en cours malgré la pandémie actuelle.

Le manque d’informations  sur l’évolution de la pandémie et la méconnaissance des mesures barrières peut porter préjudice aux populatons.  Les  Éthiopiens recherchent des informations vitales sur la propagation mondiale des coronavirus, a déclaré lundi HRW.

Cette restriction rend également difficile pour les observateurs extérieurs d’évaluer les besoins humanitaires à l’intérieur de la région d’Oromia. «Cela signifie que leurs proches qui vivent en dehors de la région ont du mal à obtenir des informations sur ce qui se passe. Cela a également eu un impact sur le nombre d’acteurs humanitaires qui n’ont pas pu obtenir de bonnes informations sur la situation humanitaire et la situation en matière de sécurité », a déclaré à VOA la chercheuse principale de HRW, Laetitia Bader. 

Le gouvernement éthiopien a commencé à couper les connexions aux réseaux de téléphonie mobile, aux lignes fixes et à Internet dans la région d’Oromia le 3 janvier. « Sans parler de Wellega (une des régions concernées, ndlr), les utilisateurs d’Internet à travers le pays sont très peu nombreux », a-t-il écrit dans un article Facebook. «Par conséquent, pour diffuser les bonnes informations, il suffit que les gens obtiennent des informations par la radio et la télévision.»

Pour HRW, il faudrait mettre fin à cette restriction dans un contexte comme celui du Covid-19.  «Le gouvernement devrait chercher des moyens de garantir la libre circulation des informations», selon l’organisation pour laquelle ces «interdictions générales de communication sont un problème. »

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *