Cambridge Analytica : Facebook menacée d’une amende de 300 milliards d’euros

Cambridge Analytica : Facebook menacée d’une amende de 300 milliards d’euros

Le scandale Cambridge Analytica n’est pas fini. Facebook est cette fois menacée par une amende de 300 milliards d’euros. Cette foi, l’Australie attaque l’entreprise de Zuckerberg en justice. Lundi, l’autorité de protection des données australienne a attaqué Facebook. Il lui est reproché son incompétence dans la gestion des données personnelles de ses utilisateurs.

Le contexte est celui du scandale Cambridge Analytica, cette société qui a exploité les données personnelles de millions d’utilisateurs du réseau social au profit de la campagne de Donald Trump et celle du Brexit essentiellement.

L’OAIC, en charge de la protection de la vie privée des Australiens, accuse le réseau social d’avoir permis à Cambridge Analytica d’utiliser les données de 300 000 Australiens. Les informations personnelles comme le nom, date de naissance, employeur ont été exploitées grâce à l’application This is Your Digital Life.

L’organisation australienne «estime que Facebook n’a pas suffisamment informé ses utilisateurs australiens de la façon dont leurs informations personnelles peuvent être diffusées, notamment par le biais d’une application utilisée par un de leurs contacts».

«Nous estimons que la façon dont Facebook est conçu a empêché ses utilisateurs de choisir librement la façon dont leurs informations personnelles ont été diffusées», a déclaré dans un communiqué la commissaire de l’OAI Angelene Falk.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *