Nigéria: le gouvernement met en garde contre l’utilisation de logiciels piratés

Nigéria: le gouvernement met en garde contre l’utilisation de logiciels piratés

Le gouvernement fédéral a mis en garde contre l’utilisation de logiciels piratés par les Nigérians. Le ministre des Communications et de l’Économie numérique, le Dr Isa Pantami, l’a révélé au cours d’une récente conférence annuelle sur la cybersécurité organisée par la Commission nigériane des communications (NCC) à Abuja.

M. Pantami a toutefois déclaré que le gouvernement continuerait de montrer son engagement à renforcer la cybersécurité dans le pays.

Selon le ministre, la somme d’argent perdu à cause des activités cybercriminelles est énorme. Il a affirmé que la politique et la stratégie de l’économie numérique nationale (NDEPS) dévoilées par le président Buhari en novembre dernier visaient à approfondir l’accès aux services numériques pour une économie plus efficace et efficiente.

En conséquence, les internautes doivent savoir qu’une fois qu’ils sont en ligne, ils sont exposés à des risques.

« Par exemple, le simple fait d’ouvrir un e-mail dont vous n’êtes pas sûr que l’expéditeur expose votre système et vos données à des risques. En outre, l’utilisation de logiciels piratés doit être évitée et nous devons mettre à jour notre logiciel régulièrement pour éviter d’être la cible de cybercriminels », a mis en garde Pantami.

Danbatta, a déclaré qu’en s’attaquant à la cybercriminalité et en renforçant la cybersécurité, des mesures techniques et des instruments juridiques appropriés doivent être mis en place pour améliorer la résilience et l’intégrité des infrastructures TIC et également pour protéger nos activités dans le cyberespace.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *