Pour acheter un smartphone en Chine, un scan du visage est obligatoire

Pour acheter un smartphone en Chine, un scan du visage est obligatoire

Pour s’offrir un smartphone en Chine, un scan de votre visage est désormais nécessaire. Ainsi, présenter sa carte d’identité ne suffit plus. Cette loi est entrée en vigueur, ce 1er décembre. Cette pratique problème, notamment en matière de confidentialité.

La loi a pour objet d’imposer à tout citoyen chinois le scan du visage de tout acheteur d’un nouveau smartphone. Cela dans l’objectif de « protéger les droits et l’intérêt légitime des utilisateurs dans la sphère d’internet ».

Lire aussi : Le Ghana va vers le e-cedi, sa monnaie numérique

Le protocole est baptisé RCS. Il présenterait un danger pour les utilisateurs. L’entrée en vigueur du RCS pourrait exposer les utilisateurs à des cyberattaques. D’un point de vue technique, le système utilisé va faire appel à l’intelligence artificielle et d’autres méthodes pour associer le visage de l’acheteur à ses documents officiels d’identité.

En effet, la reconnaissance faciale est d’ores et déjà utilisée pour de nombreuses choses en Chine, notamment en matière de services financiers. Le but du gouvernement chinois, ici, est de limiter les possibilités des citoyens de rester anonyme, en particulier lorsqu’ils naviguent sur internet.

Cette collection d’images récoltées par l’État chinois crée polémique. Exaspéré par cette collecte incessante d’image, un professeur universitaire s’est retourné contre un parc animalier pour la reconnaissance faciale que celui-ci imposait à tous les visiteurs. L’anonymat n’est pas du tout évident en Chine.

Raheem Geraldo

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *