Kenya :  Beth Koigi transforme de l’air en eau potable

Kenya : Beth Koigi transforme de l’air en eau potable

Beth Koigi, une kényane âgée de 27 ans a développé un système pour transformer l’humidité de l’air en eau.

Cette innovation est destinée principalement aux populations qui vivent dans les zones reculées et qui n’ont pas accès à une eau propre et salubre. Selon Beth « Les pénuries d’eau devraient s’aggraver au cours de la prochaine décennie ».

Lire aussi :Tony Elumelu plaide en faveur des entrepreneurs africains au Japon

Au Kenya, 12 millions de personnes sont concernées et plus de 700 millions dans le monde. Majik  Water dont « Maji signifie eau en swahili et le K qui correspond à kivuana, veut dire récolte », est l’entreprise de la jeune entrepreneure installée à Nairobi.

Lire aussi : Cameroun : Agropad permet d’irriguer son champ par SMS

C’est à partir de là que Beth Koigi développe des générateurs alimentés par des panneaux solaires pour transformer l’humidité de l’air en eau.  A base d’une technologie existante, elle génère 10 litres d’eau par jour à partir de l’air ambiant avec un taux d’humidité de 55 %.Si vous avez de l’air, vous pouvez avoir de l’eau potable », déclare Beth.

La kenyanne ne dispose pour le moment d’aucun investissement. Elle s’appuie sur les différentes récompenses reçues à travers ses différents prix. En effet la jeune Bet a déjà remporté plusieurs prix dont nous pouvons citer entre autres le Tech Entrepreneur du Forum annuel des femmes africaines sur l’innovation et l’entrepreneuriat (AWIEF), EDF Pulse, MIT WaterInnovation etc.

D’ici trois ans Beth Koigi compte mettre en place des stations d’embouteillage d’eau dans les zones reculées pour la commercialisation.Toutefois soulignons que la kenyanne Bet Koigi n’a pas de répits et est en quête du prix de Royal Academy of Engineering Afrique 2019.

Alexine AFAYA

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *