Nigéria : OBTranslate pour traduire plus de 2 000 langues africaines

Nigéria : OBTranslate pour traduire plus de 2 000 langues africaines

Un développeur nigérian espère surmonter les barrières linguistiques et simplifier la vie avec une plateforme de messagerie : OBTranslate, susceptible de traduire plus de 2 000 langues africaines. La plateforme mondiale d’intelligence artificielle (IA), connue sous le nom d’ OBTranslate, est la première du genre.

Elle  vise à créer des emplois énormes pour les Africains, selon Gabriel Emmanuel, expert en technologies de l’information et de la communication (TIC) et cerveau derrière la plateforme.

L’objectif de cette plateforme est d’éliminer les barrières de communication linguistique dans les zones rurales et urbaines d’Afrique et de permettre aux voitures, smartphones, robots linéaires et technologies sans fil autonomes de communiquer et d’interagir avec les Africains dans leurs dialectes.

Pour Emmanuel, le PDG d’OpenBinacle, une société de technologie basée en Europe et en Afrique, la technologie d’OBTranslate reposait sur l’apprentissage automatique, l’IA et l’analyse de gros volumes de données, qui permettaient d’identifier les modèles et les tâches linguistiques.

Cependant, la tâche principale du portail comprend la reconnaissance vocale et l’accent, le protocole de messagerie, les langages de programmation basés en Afrique, le traitement du langage naturel, le matériel pédagogique, les sous-titres de télévision et les paroles de musique, entre autres.

Gabriel Emmanuel, âgé de 41 ans, de l’État d’Edo au Nigeria, a étudié les TIC et la robotique en Inde. Il a commencé l’informatique à 18 ans lorsqu’il a construit son premier logiciel d’analyse des données sismiques sur le pétrole brut.

OBTranslate est un outil de traduction assistée par ordinateur (CAT), une traduction automatique neurale (NMT) et une plateforme d’intelligence artificielle pour les langues africaines.

Elle agit comme une centrale derrière un système d’intelligence artificielle, qui organise des milliards de tâches afin d’apprendre et de comprendre les langues, l’accent, la traduction et les schémas africains.

« Imaginez également des voitures autonomes, des haut-parleurs, des smartphones, des robots linéaires et une technologie sans fil conçue pour communiquer et interagir avec les êtres humains dans plus de 2000 langues et accents d’Afrique », lit-on sur le site de OBTranslate.

 

Prudence A.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *