Libra : la cryptomonnaie de Facebook bientôt lancée

Libra : la cryptomonnaie de Facebook bientôt lancée

Le géant des réseaux sociaux a annoncé le mardi 18 juin 2019, le lancement, d’ici à la mi-2020, d’une cryptomonnaie baptisée « Libra ».

Cette cryptomonnaie de Facebook permettra de transférer de l’argent avec Facebook Messenger ou WhatsApp et d’effectuer des achats sur différentes plateformes.

« Il devrait être aussi simple d’envoyer de l’argent avec son smartphone que d’envoyer une photo », déclarait en avril dernier Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook. Une déclaration qui pourrait devenir une réalité à partir de l’an prochain avec « Libra », une monnaie digitale qui sera lancée au cours du premier semestre de 2020.

Avec cette monnaie, Facebook veut permettre à ses 2,3 milliards d’utilisateurs un échange de monnaie aussi facile et instantané que l’envoi des messages.

Les internautes pourront avec peu ou pas de frais effectuer des transactions monétaires peu importe l’endroit, et acheter des biens et services avec « Libra ».

Pour ce qui est de la particularité de ce moyen de paiement, l’accent est mis sur l’instantanéité et le coût peu élevé des transactions, à l’inverse des systèmes actuels de transfert d’argent. De plus le « Libra » sera accessible à des personnes ne disposant pas de compte bancaire.
« Notre mission est de créer une monnaie globale, accessible à tout le monde de façon simple », a expliqué David Marcus, le patron de la division dédiée à la blockchain, de Facebook.

Le « Libra » sera adossé à une réserve de monnaie et de valeurs relativement stables, comme des dollars et des euros. Ceci pour éviter que la monnaie ne soit un outil de spéculation comme le Bitcoin et bien garantir sa stabilité.

« Libra est un projet de cryptomonnaie initié par Facebook et rejoint par 28 grandes entreprises et ONG. La monnaie ne sera pas gérée par Facebook mais par une fondation sans but lucratif, basée à Genève dont Facebook ne sera qu’une des organisations partenaires. De manière à rassurer et garder un cours stable, à chaque achat de cette nouvelle monnaie, la fondation adossera l’équivalent en réserve en titres gouvernementaux ou en devises», détaille un article sur Wikipedia.

 

Prudence A.

 

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *