Entrepreneuriat: le jeune Carmel Djissou promeut les mets béninois

Entrepreneuriat: le jeune Carmel Djissou promeut les mets béninois

C’est dans la commune de Sèmè Podji, plus précisément dans le village d’Agongo que l’entrepreneur béninois de 26 ans a choisi de lancer son restaurant « Consommons local et bio ». Depuis que cet ingénieur agronome de formation a compris que la promotion de l’entrepreneuriat était le seul moyen pour les Africains de contribuer au développement de leur continent, il a décidé de s’investir avec pour projet de faire la pisciculture autrement.

Cet espace de restauration qui fait la promotion du naturel est un volet du projet. Carmel Djissou veut aussi se lancer dans la production et la commercialisation des tilapias et clarias en cage flottante dans un lac artificiel. La conservation des poissons d’eau douce pour faciliter leur connaissance aux touristes fait également partie de ses ambitions. Le jeune entrepreneur veut créer un lieu de distraction qui associera aussi la transformation des poulets et des lapins.

Deux de ses projets sont déjà mis en œuvre et ont reçu un accueil favorable du public. Un engouement qui motive Carmel Djissou dans sa lutte pour la satisfaction des besoins alimentaires d’origine protéinique de la population béninoise. L’autre combat qu’il veut mener, c’est aussi de promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes déscolarisés et les femmes de la couche vulnérable de son pays et de l’Afrique ; ceci à travers les partages d’expériences et des formations relatives aux financements des projets innovants.

Ces ambitions lui ont permis d’être retenu en février pour le programme « Yali ». Il s’est donc envolé pour Dakar où il retrouve 105 autres jeunes leaders africains. Inscrit pour le volet « Business & Leadership », il acquiert pendant 3 semaines, les aptitudes de leader nécessaire en management, gestion de projets et en techniques de levée de fonds. De retour dans son pays natal, le jeune entrepreneur apprend qu’il est lauréat du fonds de la « MasterCard Foundation » sur l’entrepreneuriat social des projets innovants. Sept jeunes au total ont été récompensés après une dure compétition.

Ahlin ACCROBESSI

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *