TEF 2018 / Les conseils d’Emmanuel Macron aux jeunes entrepreneurs africains

TEF 2018 / Les conseils d’Emmanuel Macron aux jeunes entrepreneurs africains

Emmanuel Macron, le président français a été l’invité du milliardaire Tony Elumelu dans le cadre de son programme annuel destiné aux entrepreneurs africains. Avec son style «accrocheur », le jeune président a prodigué des conseils aux bénéficiaires du programme de la Fondation Tony Elemelu.

Entre autres conseils, le président français les a recommandés (aux entrepreneurs) de ne pas attendre un moment propice pour se lancer. Surtout sur leurs projets, il les invite à plus d’abnégation et de don de soi. L’appel est clair : ne point écouter ceux qui s’efforcent de faire retarder les projets. « Aux jeunes entrepreneurs africains : n’écoutez jamais les gens qui vous disent d’attendre », a-t-il lâché.

Et de poursuivre : « Si vous croyez en vos projets : réalisez-les. Notre rôle est d’aider la nouvelle génération à saisir les opportunités et relever les défis. C’est ce qui sous-tend une nouvelle relation équilibrée ».

De son côté, le milliardaire Tony, Fondateur et Président de Heirs Holdings et de United Bank for Africa (UBA),  a renchéri en mettant plus l’accent sur la richesse même du continent africain. « Le Président français reconnaît l’importance critique des entrepreneurs africains pour un développement économique durable sur le continent – il sait que le récit de l’Afrique est en train de changer et continuera de changer. Son message est rafraîchissant et bien reçu. Nous voulons que la France et le reste du monde réalisent que l’Afrique est un continent d’opportunités », estime Tony.

Cette rencontre s’est terminée par la signature d’un accord entre la Fondation Tony Elumelu (TEF) et l’Agence Française de Développement (AFD), l’agence phare d’intervention de la France sur les projets en Afrique. Selon nos informations, cette coopération va dans le sens de l’analyse de l’écosystème entrepreneurial en Afrique de l’Ouest, avec un accent particulier sur les pays francophones.

 

Crédit photo : Reussirbusiness

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *