Togo : Le secteur privé réclame une connexion 3G fluide

Togo : Le secteur privé réclame une connexion 3G fluide

En fin du mois d’avril, les membres du gouvernement ont eu une séance d’échange avec le secteur privé. Ce dernier a eu à étaler ses préoccupations dans le sens de la bonne marche des affaires. Il est censé financer le Plan national de développement (PND) à 65 %.

A cette occasion, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), Germain Meba a laissé entendre qu’il faut une connexion fluide pour les opérateurs économiques. Pour lui, il n’est pas question de parler de 4 G ou de 5G mais de faire revenir plutôt la 3G fluide.

«Sans internet fluide, on ne peut rien faire et sur toute l’étendue du territoire, on voit qu’il y a des efforts mais il reste encore à faire, sérieusement, ce volet nous intéresse parce que c’est le nerf de la guerre de l’opérateur  économique actuellement. Quand on a l’internet fluide, on est capable de joindre tout le monde, on est capable lorsqu’on voyage de pouvoir satisfaire les demandes et  être en contact avec nos collaborateurs. La  3G, ce n’est pas la peine même de  parler de 4G, mais ramenez- nous vers la 3G fluide et ce sera plus intéressant », a   souhaité le président Meba cité par nos confrères de 24heureinfos.

Il a fait cette remarque ou du moins cette doléance en présence du ministre des Postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques, Cina Lawson.

Tout comme le secteur privé, les particuliers se plaignent à longueur de journée.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!