Le Rwanda ouvre sa toute première école de programmation de logiciels

Le Rwanda ouvre sa toute première école de programmation de logiciels

Le ministre des Enseignements primaire et secondaire Isaac Munyakazi a annoncé l’ouverture de la toute première institution de programmation de logiciels du Rwanda. Il a aussi indiqué que les futurs étudiants sont ceux qui ont obtenu de bonnes notes dans les matières STEM (les mathématiques, la technologie, l’informatique et les sciences de l’information) lors des examens nationaux de l’année dernière.

L’établissement situé au cœur de l’Ecole d’enseignement et de formation techniques et professionnels de Nyabihu, viendra raffermir les efforts du pays dans son dessein de devenir un axe technologique régional.

Selon Eugene Mutimura, le ministre de l‘Education, « cette école servira à mettre en place une économie basée sur la connaissance et à inciter les jeunes à acquérir les compétences nécessaires pour concurrencer au sommet d’un monde en progrès permanent». A l’issue des trois ans de formation, les apprenants seront mis à la disposition des industries et entreprises technologiques locales et internationales.

« Durant leur cursus, les étudiants seront envoyés à l’étranger pour suivre une formation de six mois et partager leurs connaissances avec leurs pairs », a aussi souligné Eugène Mutimura.

Le ministre de l‘Education Isaac Munyakazi estime que cette école de codage favorisera l’excellence dans le domaine des TIC et diminuera les dépenses publiques relatives à la dépendance des entreprises étrangères pour avoir accès aux solutions technologiques.« Tout est prêt et les cours vont débuter cette année. Nous avons déjà choisi 60 étudiants pour un début et leur nombre s’agrandira au fur et à mesure que nous avancerons », a-t-il déclaré.

Susceptible d’accueillir plus de 300 étudiants chaque année, l’établissement des vocations de Nyabihu permettra aussi aux étudiants d’acquérir des compétences pointues en agriculture et en production laitière et les formera spécialement au tannage du cuir et à la fabrication de chaussures.

 

Ahlin ACCROBESSI avec Ecofin

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *