« Meet Africa », un programme qui fait de l’entrepreneuriat en Afrique son fer de lance

« Meet Africa », un programme qui fait de l’entrepreneuriat en Afrique son fer de lance

Accompagner les jeunes de la diaspora africaine en Europe à entreprendre dans leur pays d’origine.  C’est ce que vise le programme “Meet Africa”. Depuis près de deux ans,il fait son petit bonhomme de chemin et  aide des jeunes issus de plusieurs pays africains à l’instar de la Tunisie, de l’Algérie, du Cameroun, du Mali, du Maroc ou encore du Sénégal. La plupart sont des diplômés de l’enseignement supérieur français ou allemand et sont assistés dans la création des entreprises technologiques ou porteuses de solutions innovantes.

En soutenant ces projets, Meet Africa entend contribuer à la dynamisation des territoires et à la création de richesses et d’emplois qualifiés à long terme. En tout 80 lauréats ont bénéficié du financement et de l’encadrement. Un accompagnement qui s’est surtout axé sur des actions de coaching et de conseils dans le but de renforcer la performance des projets ainsi que des appuis à l’accès au financement.

Environ 1,7 million d’euros, c’est le montant mis à la disposition de ces lauréats par l’Union Européenne (UE) et le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD) en plus d’un cofinancement du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

40 des lauréats ont participé la semaine dernière à Tunis à un cycle de formations sur mesure couvrant des sujets clés relatifs à l’étape de lancement de leur activité. La clôture de ces journées a  été marquée par la présence du Secrétaire d’État à l’Économie numérique, Habib Dababi, de hauts représentants de l’Ambassade de l’Union européenne ainsi que du Directeur général adjoint de l’agence publique française Expertise France, Hervé Conan.

La seconde phase de Meet Africa est en préparation et le programme entend s’élargir à des diplômés de l’enseignement supérieur résidant dans d’autres pays européens autres que la France et l’Allemagne ainsi qu’à plus de pays d’origine.

Pour rappel, près de 373 mille étudiants africains sont en mobilité. Ce chiffre représente 10% de la mobilité étudiante mondiale. Et c’est l’Union Européenne qui accueille près de leur moitié.

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!