Viva Tech, La communauté Tech d’Afrique attendue en France

Viva Tech, La communauté Tech d’Afrique attendue en France

Les mordus de la technologie sur le continent africain seront du 24, 25 et 26 mai prochain à Paris dans le cadre de la troisième édition du salon Viva Tech. Les organisateurs y proposeront les dernières tendances en matière de nouvelles technologies. Plus de 100 startups d’Afrique en provenance de 15 pays seront présentes dans la capitale française.

Cette édition est coorganisée par le  groupe Publicis et le quotidien Les Échos. L’Afrique et ses startups sont donc en position -d’invité d’honneur- de privilégiés à cet événement d’envergure internationale. Une occasion, unique du genre pour promouvoir aux yeux du monde ce qui fait la particularité des inventions africaines. Des startups innovantes du continent viendront vanter les mérites de leurs produits et services. Un bon coup de pub pour trouver de potentiels investisseurs.

La plupart d’entre elles qu’il s’agisse d’applications mobiles ou de toute autre invention, contribuent peu ou prou à résoudre des besoins cruciaux et  quotidiens rencontrés par les populations. Six pays africains ont leurs pavillons au Viva Tech parmi lesquels l’Afrique du Sud, le Maroc, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal et la Tunisie.

Les sujets phares à aborder  tourneront autour de l’hôtellerie avec l’introduction des outils de la mobilité. Les dernières inventions  dans ce domaine seront passées au peigne fin. Il y a aussi un lab dédié au continent noir, des pavillons pays, des challenges et une gamme variée de conférences spécifiques. Des espaces thématiques sont prévus, histoire d’amener les participants à pouvoir  tester des prototypes de voitures autonomes, découvrir dix nouveaux robots et expérimenter la réalité virtuelle. Un espace de jeu puis un tournoi d’e-sport  seront au rendez-vous le 26 mai.

Des ténors y seront  

A part Maurice Lévy, Président du Conseil de Surveillance de Publicis Groupe et cofondateur de VivaTech, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook sera à Paris pour débattre de la thématique : « Tech for Good » en marge du salon au cours d’un panel avec le président français Emmanuel Macron.  Le Nigérian Tony Elumelu, de la banque UBA, et le Soudanais Mo Ibrahim seront aussi de la partie.  D’autres  technophiles pas des moindres viendront décortiquer  l’impact du digital sur de multiples secteurs d’activité  notamment Chuck Robbins (Directeur Général de Cisco), Virginia « Ginni » Rometty (Présidente Directrice Générale d’IBM) ou encore Bill McDermott (Directeur Général de SAP).

Le salon Viva Tech rassemble chaque année près de 80 000 participants, 8000 startups,  1400 investisseurs et au-delà de tout 103 pays.

 

Crédit photo : sortiraparis

Related Post

4 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!