Une solution « startup »  au foncier

Une solution « startup »  au foncier

Les problèmes fonciers ne manquent pas au Ghana. Cette problématique a poussé le pays à expérimenter des initiatives privées dans la gestion des conflits liés au foncier. La start-up Landmapp collabore  avec l’Etat sur le développement des solutions de délivrances des titres de propriétés basés soit sur le droit ou la coutume.

 « Landmapp fournit aux propriétaires terriens un service de documentation foncière à guichet unique leur permettant d’enregistrer leurs propriétés. La documentation est conforme aux réglementations ghanéennes et aux traditions coutumières et peut être utilisée comme garantie pour accéder aux prêts agricoles. Landmapp utilise des données GPS pour cartographier les parcelles des propriétaires terriens, le bouche-à-oreille pour vérifier la propriété foncière et confirmer l’identité des propriétaires terriens afin de demander la certification des actes fonciers des autorités locales », précisent nos confrères de  How we made it in Africa.

 « L’avantage pour les autorités est de disposer d’un ensemble de données numériques fiables, y compris des données biométriques et des levés de haute qualité. Landmapp aide également les propriétaires fonciers à accéder à des services essentiels tels que l’obtention de financements sur la base des documents fonciers », ont expliqué  Simon Ulvund et Thomas Vaassen, les fondateurs de l’entreprise.

Cela montre à suffisance l’importance de l’implémentation des solutions « start-up » par les

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!