Angola Cables en passe de relier l’Afrique à l’Amérique du Sud

Angola Cables en passe de relier l’Afrique à l’Amérique du Sud

Le projet a déjà pris son envol. Angola Cables a entamé un chantier  d’interconnexion de l’Afrique à l’Amérique du Sud par un câble sous-marin d’une capacité de 40 tbps (Térabit  ) qui s’étend sur plusieurs milliers de kilomètres. Les travaux d’installation du Système de câblodistribution de l’Atlantique Sud (SACS) ont débuté la semaine dernière à Sangano en Angola.

D’après les premières informations qui nous sont parvenues, il s’agit d’un câble  sous-marin numérique de 6 500 km.  Il devra positionner l’Angola comme l’un des centres de télécommunications par excellence en Afrique subsaharienne.

«Les systèmes de câbles actuels, comme WACS, avec les systèmes de câbles SACS et Monet, complétés par des centres de données locaux, amélioreront la connectivité, mais bénéficieront économiquement à l’Angola et aux régions environnantes, car les entreprises technologiques nécessitant une connectivité élevée établissent et développent leurs opérations en Afrique», a expliqué Antonio Nunes, PDG de l’Angola Cables,un fournisseur multinational angolais de télécommunications.

Aussi note t-on le  délai entre un paquet de données envoyé et reçu,  actuellement de 300 millisecondes pour se connecter entre l’Angola et le Brésil devrait
être réduite à environ 60 millisecondes. Ce qui démontre la rapidité de traitement des données qui se profile à l’horizon.

«L’installation du SACS, a poursuivi le PDG d’Angola Cables, représente la réalisation d’un rêve, un développement qui reflète notre capacité à trouver des solutions et à surmonter les défis, en gardant toujours en tête l’objectif final».

En avant les grands chantiers numériques porteurs de valeurs ajoutées pour l’Afrique.

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *