Le Burkina Faso mise sur les lampes solaires

Le Burkina Faso mise sur les lampes solaires

L’énergie solaire est devenue l’une des alternatives les plus prisées pour venir à bout du manque cruel d’énergique électrique sur le continent africain.  Pour se faire  « le pays des Hommes Intègres » a inauguré sa première usine de fabrication de lampes solaires.

En Afrique, le Burkina se présente comme le pays où l’électricité n’est pas seulement que  rare mais le plus chère. Sur près de 19 millions d’habitants, quelque 19% aurait accès à l’électricité. Le pays produit 60 % d’énergie thermique et 8 % d’hydroélectricité. Pour compenser cette carence, le Burkina importe le reste du Ghana et de la Côte d’ivoire.

Les lampes solaires inspirent la confiance de certains grands organismes comme l’ONU qui a passé une commande de 1500 lampes pour les réfugiés maliens installés au Burkina. La Banque Mondiale a de son côté certifié ces lampes solaires dans le cadre du programme  « Lighting Africa » (éclairer l’Afrique).

Remplaçant valablement les anciennes lampes à pétrole, ces nouveaux dispositifs d’éclairage respectent l’environnement puisque n’utilisant que l’énergie solaire.  « Outre la pollution, les lampes à pétrole ont souvent des conséquences sur les capacités visuelles des enfants et j’avais à cœur de développer un moyen d’éclairage écologique et surtout accessible à tous »  a souligné  un responsable de cette entreprise.

L’entreprise compte produire 1500 lampes solaires chaque semaine et monter jusqu’à 1 million d’ici 2020.Les lampes vendus ont un coût variant entre 13 et 22000 F, environ 19 et 33 euros. Pour les prochaines années, les modèles de lampes prévus devraient être plus grands et permettre de recharger mobiles et ordinateurs.

Les pays africains ont pris d’assaut les énergies du soleil. Tout récemment, le Togo a assemblé ses premières voitures solaires.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!