Le trafic de WhatsApp en hausse de 40% depuis le début de l’actuelle pandémie

En dehors des services de streaming vidéo, il y a aussi des réseaux sociaux comme WhatsApp qui connaissent une hausse considérable. La pandémie de coronavirus qui a touché beaucoup de secteurs mais semble profiter aux réseaux sociaux déjà très populaires.

Un nouveau rapport indique que l’utilisation des applications de médias sociaux populaires comme WhatsApp et Facebook a également connu une énorme croissance, en particulier dans les pays où le confinement a été imposé.

Ce rapport de l’entreprise de marketing Kantar souligne que la croissance globale de l’utilisation de WhatsApp a dépassé 40%, et cela inclut également d’autres applications appartenant à Facebook comme Instagram.

Le rapport souligne également que les personnes âgées de 18 à 34 ans ont été les principaux acteurs de cette croissance. Ces chiffres examinent les utilisations des différentes phases de la pandémie de coronavirus.

Pour les pays aux derniers stades de la pandémie, l’utilisation de ces applications a dépassé les 50%, et dans certains cas, comme en Espagne, ce chiffre a franchi la barre des 70%. En Chine, l’utilisation d’applications de médias sociaux locaux comme WeChat et Weibo a augmenté de 58%, ajoute le rapport.

«À tous les stades de la pandémie, WhatsApp est l’application de médias sociaux qui connaît les plus grands gains d’utilisation alors que les gens cherchent à rester connectés.»

Le géant des réseaux sociaux admet que le trafic sur sa plateforme a atteint des niveaux sans précédent et prétend être prêt pour les semaines à venir. C’est sûr que le trafic connaitra encore une hausse. WhatsApp, étant aujourd’hui, un moyen d’information et un puissant diffuseur de fausses informations, ses propriétaires doivent se préparer pour éviter une éventuelle panne mondiale.

WhatsApp disponible en mode sombre , voici comment l’activer

Le mode sombre est disponible sur l’application WhatsApp depuis le 3 mars 2020. Les développeurs de la célèbre application ont annoncé son arrivée. Après la version test, le mode sombre est enfin disponible pour le monde entier.

Sur WhatsApp, la manipulation est simple mais dépend aussi de votre téléphone et sa version. Sous Android, vous devez faire une mise à jour, entrez dans les paramètres puis dans ‘discussions’. Choisissez ensuite ‘thème’ puis ‘sombre’. C’est du moins le test effectué par l’équipe de Tech en Afrique avec un smartphone sous Android.

Voici comment  Numerama décrit le fonctionnement du mode sombre sur IOS.

 Comme c’est le cas sur la plupart des applications modernes, WhatsApp prend en réalité le réglage du système d’exploitation, quand celui-ci le fournit. C’est le cas sur iOS 13 : vérifiez que votre smartphone est bien à jour dans Réglages / Général et Mises à jour logicielle. Sur votre iPhone, votre iPod ou votre iPad, il vous suffit donc d’activer le mode sombre pour que WhatsApp passe en mode sombre.

  • Allez dans Réglages
  • Touchez Luminosité et affichage
  • Choisissez le monde sombre ou le basculement en automatique entre les modes clairs et sombre
capture d’écran Numerama
WhatsApp : près de 500 000 conversations accessibles sur Google

Un nouveau scandale vient d’éclater. Des conversations de WhatsApp sont retrouvées sur Google. Elles ont été facilement indexées par les moteurs de recherche. WhatsApp : près de 500 000 conversations accessibles sur Google selon nos informations.

Dans le même temps, des discussions privées sont aussi concernées. Le média VICE a tenté de poser la question aux équipes de Facebook et de WhatsApp. Il n’a reçu aucun message d’explication.

Google a expliqué ce pour quoi les pages sont indexées sur sa plateforme : « les moteurs de recherche comme Google et d’autres listent les pages du Web ouvert. C’est ce qui se passe ici. Ce n’est pas différent de tous les cas où un site autorise la liste publique des URL. Nous proposons des outils permettant aux sites pour bloquer le contenu répertorié dans nos résultats » .

Les liens des groupes accessibles

Un journaliste vient de découvrir qu’il est possible de rechercher sur Google le nom d’un groupe WhatsApp, le trouver et le rejoindre, sans que personne n’ait à l’autoriser.

La façon dont cela fonctionne est liée à la fonctionnalité « inviter à se regrouper via un lien », qui est utile pour les groupes avec beaucoup de membres. Ceci est dû au fait que les liens des groupes sont publiés sur internet en général.

Dès que le lien est publié quelque part, ces groupes sont indexés sur Google, ce qui signifie que les liens vous permettant de rejoindre sont complètement consultables. 

Lorsque vous rejoignez un groupe, vous ne pourrez voir aucun message envoyé avant votre adhésion, mais les numéros de téléphone des membres sont facilement accessibles, tout comme leurs images.

Dans un contexte comme celui-ci, les extrémistes et des groupes de vente de produits illicites peuvent exploiter ces failles.

Lire aussi : Ecobank Fintech challenge, annoncé

WhatsApp atteint la barre des 2 milliards d’utilisateurs

L’application WhatsApp vient d’atteindre la barre des 2 milliards d’utilisateurs dans le monde. L’application de messagerie instantanée, rachetée par Facebook il y a 6 ans, a séduit deux milliards d’internautes en moins de 3 ans. La firme américaine a profité de l’annonce pour mettre en évidence le chiffrement par défaut « inviolable » des messages échangés sur l’application.

Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs, l’application de messagerie en ligne rejoint sa maison mère Facebook (2,45 milliards d’utilisateurs) et YouTube (2 milliards), parmi les plateformes les plus utilisées dans le monde. Il y a deux ans, WhatsApp comptait 1,5 milliard d’utilisateurs.

Au total, Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp sont utilisés quotidiennement par 2,26 milliards d’individus à travers le monde, selon les derniers chiffres communiqués par le groupe.

« Nous sommes ravis de partager qu’à ce jour, WhatsApp compte plus de deux milliards d’utilisateurs dans le monde » déclare WhatsApp dans un billet de blog.

Pour rappel, l’application de messagerie a été développée par deux anciens employés Yahoo et rachetée par Facebook en 2014 pour la somme de 19 milliards de dollars. WhatsApp a franchi le seuil du milliard d’utilisateurs en juillet 2017, il y a moins de 3 ans.

Les fuites de données des internautes se succèdent et touchent en particulier Facebook, WhatsApp mise sur la protection des données personnelles de ses utilisateurs pour attirer une audience toujours plus grande..

Cliquez pour télécharger le Numéro 3 de Tech Mag Afrique

« Nous restons aussi déterminés que lorsque nous avons commencé, à aider à connecter le monde en privé et à protéger la communication personnelle de deux milliards d’utilisateurs partout dans le monde » ajoute le groupe.

Ces derniers mois, la réputation d’application sécurisée de WhatsApp a en effet été mise à mal à de multiples reprises.

Fin janvier 2020, un journal britannique révélait en effet que Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, s’est fait pirater son compte WhatsApp par le biais d’un fichier vidéo vérolé. La réputation de WhatsApp a aussi été salie par les nombreuses failles repérées dans l’application Android ou iOS.

Lire aussi : Connect Rwanda : 1000 smartphones locaux distribués aux citoyens

WhatsApp : Voici ces mises à jour attendues en 2020

WhatsApp aura de nouvelles mises à jour comme annoncé depuis plusieurs mois déjà. Tout le monde s’attend à avoir une application qui les facilite de plus en plus la manière de converser.

Les messages qui s’autodétruisent: Ces messages ne peuvent être utilisés qu’en groupe . Quand vous parlez à quelqu’un, votre chat disparaîtra progressivement comme par magie sans laisser de trace. Ça arrive.

Tweeters animés: Bien que WhatsApp ait déjà des autocollants, les autocollants en mouvement ne sont pas encore présents. A en croire le portail WABeta Info, l’application placera de nouveaux éléments dans sa section et à partir de là, vous pouvez les télécharger officiellement.

Mode Boomerang: C’est l’un des outils les plus utilisés sur Instagram pour créer des GIF amusants avec des images qui vont de l’avant et puis de retour. Une des choses qui seront éventuellement intégrées à l’avenir: la musique aux États-Unis: WhatsApp pourrait avoir cette fonctionnalité avant la fin de l’année.

Nouveau WhatsApp : Fin 2019, WhatsApp a ajouté un total de 220 nouveaux emojis. Emojipedia a annoncé qu’en 2020, jusqu’à 117 émoticônes seront intégrées qui, peut-être, atteindront l’application entre novembre et décembre

Paiement par WhatsApp :  bien qu’en Inde, il ait déjà été activé, 2020 devrait permettre d’atteindre le monde entier afin d’effectuer des paiements de manière simple, sûre et rapide.

Lire aussi : ONU : Antonio Guterres préconise l’utilisation de la blockchain

Avec Breakingnews

Le fondateur de Telegram pense que WhatsApp est dangereuse

Telegram. Son fondateur tacle encore l’application de Mark Zuckerberg. Il estime que WhatsApp est trop ouverte aux failles. Les correspondances sont loin d’être protégées car l’application de messagerie instantanée n’est pas suffisamment sécurisée.

Pavel Dourov, le créateur de la messagerie russe Telegram, a évoqué le sujet en réaction aux histoires apparues dans les médias relatant que le portable de l’homme le plus riche au monde, Jeff Bezos a été piraté.

Dourov a également déclaré qu’une fois les rapports de faille de WhatsApp publiés, Facebook aurait dû sortir ouvertement, s’excuser et s’engager à faire mieux. Au lieu de cela, Facebook a blâmé Apple, essayant de se dédouaner. « Le vice-président de Facebook a affirmé que iOS, plutôt que WhatsApp, avait été piraté. », rappelle le fondateur de Telegram.

Le PDG a tenu à souligner que les utilisateurs qui changent de portable laissent souvent des sauvegardes de données dans le stockage cloud non chiffrés. Le créateur de Telegram estime que les portes dérobées, c’est-à-dire des applications délibérément créées par les développeurs qui détectent les défauts de sécurité, peuvent menacer le secret de la correspondance.

Pour lui, ces développeurs peuvent parfois créer ce type d’applications sous la pression des forces de l’ordre.  Il a fait savoir que l’année dernière 12 défaillances de ce type avaient été trouvées sur WhatsApp.

Le développeur de la messagerie russe a conseillé de ne pas faire confiance aux applications avec du code source masqué comme WhatsApp. Il a même demandé à Jeff Bezos d’utiliser sa messagerie Telegram.

Lire aussi : Apple accusée d’être responsable du piratage du téléphone de Jeff Bezos

L’utilisation de WhatsApp est déconseillée au sein des Nations Unies

Pour des raisons de sécurité, les responsables des Nations unies ne doivent pas communiquer via WhatsApp, a déclaré jeudi dernier un porte-parole de l’Onu. Les experts de l’instance internationale soupçonnent l’Arabie saoudite d’avoir piraté le téléphone de Jeff Bezos, patron d’Amazon, via cette messagerie en ligne.

Il est interdit à tous les fonctionnaires travaillant pour l’ONU d’utiliser WhatsApp lorsqu’ils sont en service. Ils ne peuvent non plus l’utiliser pour communiquer entre eux si les sujets sont institutionnels. Une telle interdiction officielle ne peut pas être fondée uniquement sur des indices, mais sur des faits concrets. Des informations rapportées par d sources concordantes.

L’interdiction d’utiliser WhatsApp est intervenue après une relation médico-légale créée par un consultant externe. Les Nations Unies ont demandé une enquête aux États-Unis. Fondamentalement, ce n’est pas un canal de communication sécurisé pour communiquer.

WhatsApp est utilisé par des milliards personnes à travers le monde et un si grand pool d’utilisateurs est déjà un problème critique en soi. Les problèmes liés à l’application sont différents, mais il faut dire qu’il existe de nombreux qui sont facilement évitables si vous faites une utilisation correcte. 

La messagerie en ligne qui appartient à Facebook, affirme fournir un service sécurisé à plus de 1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde. « Chaque message privé est protégé par un cryptage de bout en bout pour contribuer à empêcher WhatsApp ou d’autres de voir les conversations. La technologie de cryptage que nous avons développée avec Signal jouit d’une grande considération auprès des experts en sécurité et reste la meilleure disponible pour les personnes à travers le monde », déclare Carl Woog, le directeur de la communication de WhatsApp.

Et vous, quelle est votre analyse de la situation ?

Lire aussi : Coronavirus : Une intelligence artificielle l’avait prédit 10 jours avant l’OMS

WhatsApp ne fonctionnera plus avec ces smartphones en février 2020

La liste des smartphones pour lesquels WhatsApp a décidé de ne plus faire de mises à jour n’a cessé de croître. Dès février 2020, la célèbre application cessera de fonctionner sur les smartphones équipés d’iOS 8 ou d’Android 2.3.7 ou antérieur.

Les premiers smartphones à en faire les frais sont sous systèmes d’exploitation Windows Phone. WhatsApp a noté sur son blog que les appareils avec les versions 2.3.7 d’Android ainsi que l’iPhone iOS 7 et les versions antérieures peuvent encore être compatibles jusqu’au 1er février 2020.

WhatsApp signale également que les appareils uniquement Wi-Fi ne peuvent pas être compatibles. Dans le cas d’Android, avec le système d’exploitation 2.3.7 et l’iPhone, « il n’est pas possible de créer de nouveaux comptes ou de revérifier les comptes existants ».

Ce ménage a commencé depuis longtemps. En 2016,  l’entreprise avait déjà annoncé ne plus  prendre en charge certains téléphones qui ne supportent pas les mises à jour. Les appareils dépassés étaient BlackBerry OS et BlackBerry 10, Nokia S40, Nokia Symbian S60, Android 2.1 et Android 2.2, Windows Phone 7 et iPhone 3GS/iOS 6.

Lire aussi : TGV DIGITAL Ltd recrute deux rédacteurs web

WhatsApp : comment activer le mode sombre dans la version bêta ?

Le mode sombre est enfin disponible sur WhatsApp. C’est ce que rapporte Android Police ce 22 janvier. Elle est disponible dans la version beta de l’application de messagerie sur Android.
Voici comment activer cette fonctionnalité.

Pour activer le mode sombre de WhatsApp,

Ouvrez l’application
Allez dans les Paramètres
Rendez-vous dans la section Discussions
Cliquez sur Thème
Choisissez Sombre

Cette option dans les paramètres de l’application permet d’obscurcir les couleurs de l’interface pour virer à un fond gris foncé. Il ne s’agit pas vraiment d’un mode sombre permettant de réduire la consommation d’énergie des écrans OLED.

Néanmoins, le mode constitue un atout pour vos yeux, surtout si lorsqu’on le smartphone dans le noir. Pour rappel, le mode sombre est déjà apparu à de multiples reprises dans la beta de WhatsApp. Sa dernière apparition date du mois d’octobre 2019.

Pour le moment, le mode sombre est donc réservé aux participants du programme beta mis en place par WhatsApp via le Play Store. Malheureusement, ce programme a été récemment fermé. Facebook, assure tout de même avoir recruté suffisamment de beta testeurs. La date de déploiement de l’option dans la version finale de WhatsApp sur Android est inconnue.

Lire aussi:Un entrepreneur gabonais invente une technologie audio révolutionnaire

Raheem Geraldo

WhatsApp atteint 5 milliards d’installations sur Google Play Store

WhatsApp est devenue la deuxième application non Google au monde à atteindre 5 milliards d’installations sur Google Play. Auparavant, Facebook avait atteint 5 milliards d’installations Android.

Atteindre 5 milliards d’installations sur Google Play Store est tout un exploit . WhatsApp est devenue la deuxième application non Google au monde à atteindre 5 milliards d’installations sur Android. 

Les chiffres ne représentent pas seulement des téléchargements Google Play, mais également des copies préinstallées de partenariats avec des Fabricants d’équipement d’origine. Dans le passé, WhatsApp était parvenu à des accords avec certains OEM sur des offres spécifiques aux appareils telles que Samsung Galaxy S6.

Récemment, l’application était préinstallée avec les smartphones Huawei. Elle compte plus de 1,5 milliard d’utilisateurs actifs par mois dans le monde. En 2019, WhatsApp comptait 68 millions d’utilisateurs aux États-Unis. 

Selon la société de recherche App Store Sensor Tower, WhatsApp a généré près de 112 millions de téléchargements le mois dernier, ce qui représente une augmentation de 30% sur douze mois par rapport à la même période de l’année dernière. 

Lire aussi : Le site d’information actu-togo.com recrute