Signal, une application de messagerie sécurisée (spécialistes)

L’application de messagerie instantanée, Signal un peu méconnue il y a quelques années, a le vent en poupe. La dernière mise à jour de WhatsApp a du mal à passer. En effet, l’application très utilisée dans le monde demande à ses utilisateurs de partager leurs données avec Facebook (appartenant au même groupe). Les internautes ont fui, comme s’ils attendaient WhatsApp sur ce terrain pour aller voir ailleurs.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Signal a beaucoup d’abonnés ces derniers jours. Au-delà, elle rassure par toute la sécurité qui l’entoure. Une application sécurisée comme Signal permet de rendre les communications privées. Ainsi, les gouvernements, pirates et fournisseurs d’accès Internet ne peuvent pas intercepter vos conversations.

« Anciennement TextSecure Private Messenger, l’appli Signal a été présentée comme l’étalon-or de la messagerie sécurisée par le cryptologue Bruce Schneier, par Edward Snowden, par le Congrès des États-Unis et même par la Commission européenne », selon AVG.

Signal est gratuite et fonctionne sur les PC de bureau et sur les téléphones Android et iPhone. Elle envoie les messages à travers sa propre infrastructure de données. En plus d’envoyer des messages instantanés, vous pouvez aussi passer des appels vocaux et vidéo ou envoyer des messages groupés.

Les ingénieurs d’AVG mettent Signal en tête des applis les plus téléchargées du monde. Ils estiment que la possibilité de vérifier le code source de l’application et son audit est un atout et une garantie de sécurité. Ils y ajoutent le fait que la société gérant l’appli (Open Whisper Systems) ne peut pas déchiffrer vos messages.

Avec Signal vous pouvez aussi définir un mot de passe pour verrouiller l’appli. Même si votre téléphone tombe entre de mauvaises mains, vos messages seront toujours protégés.

Par ailleurs, Signal Foundation (conceptrice de l’application) est un organisme sans but lucratif et indépendant, piloté par Moxie Marlinspike (chercheur et expert réputé en cryptographie) et Brian Acton (l’ancien créateur de WhatsApp, qui a quitté Facebook à la suite de désaccords avec Mark Zuckerberg).

Lire aussi : WhatsApp : voici vos données qui seront partagées avec Facebook

Cocoon, une application destinée exclusivement aux familles

L’application Cocoon ne cible que les familles. Elle veut être un cocon c’est-à-dire un espace sécurisé pour les discussions intimes et donc familiales. Ce réseau social veut ainsi rassembler dans des petits groupes privés les personnes qui nous sont les plus proches.

Cette application a été lancée par un ancien collaborateur de Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. Il s’agit de Sachin Monga, ancien salarié de Facebook, pour qui rapprocher vos parents, frères et sœurs, cousins, mais aussi vos amis fidèles n’a pas de prix. 

Lire aussi : Etinsel.com rend accessible gratuitement les offres immobilières

Néanmoins, le choix doit se faire de manière précise car il n’est pour l’instant possible de créer qu’un seul groupe comprenant au maximum 12 personnes. Au-delà, l’application, disponible en IOS est gratuite pour le moment. Par après, apprend-on, elle sera accessible via abonnement, de quoi mettre fin au système classique de publicité intrusive voire de manipulation de données personnelles. 

Sachin Monga estime créé un « cocon » avec sa mère domiciliée à Toronto et ses sœurs basées à New York et San Francisco. « Nous n’habitons plus sous le même toit depuis 17 ans, mais nous sommes toujours une famille et nous pensions qu’il devrait exister une application pour gérer cela. Il semble évident qu’il devrait y avoir une application sur votre téléphone pour les personnes les plus importantes de votre vie », explique-t-il.

Cocoon devrait être prochainement accessible sur Android. 

Viewpoints, une application de Facebook qui rémunère ses utilisateurs

Facebook a lancé l’application Viewpoints dédiée aux enquêtes et sondages portant sur leur usage des réseaux sociaux. En échange de ces réponses, l’utilisateur recevra des points qu’il sera ensuite possible de convertir en euros.

Selon Facebook, Viewpoints a été conçue pour l’aider à « limiter les impacts négatifs des réseaux sociaux et à en multiplier les bienfaits ». Les questionnaires 83 pour être précis durent environ une quinzaine de minutes et rapportent 1000 points à l’utilisateur. En échange de ces 1000 points, Facebook enverra 5 € via Paypal.     

Lire aussi : Sénégal : Awa Ly, lauréate du concours de programmation en ligne

L’entreprise promet que les données récoltées seront préservées en interne, et ne seront pas vendues à des sociétés.  Pour utiliser Facebook Viewpoints, il est nécessaire de donner plusieurs informations personnelles, comme le nom de l’utilisateur, l’adresse, le pays de résidence, la date de naissance et bien d’autres… 

 Pour plus de rapidité, Viewpoints peut récupérer ces données directement depuis votre profil Facebook. Une fois enregistré, il est possible participer aux différentes missions proposées. Répondre à des questionnaires et gagner de l’argent depuis son smartphone est une proposition séduisante pour n’importe quel adolescent. Sauf qu’en échange de ce billet de 5 €, Facebook saura tout sur vous et encore plus. Notons que l’offre est pour le moment exlusivement réservée aux Américains.

Emile Aziadekey

Des étudiants conçoivent une application pour suivre les compteurs d’eau

Des étudiants ghanéens ont conçu une application pour suivre les compteurs d’eau en temps réel. Elle aide également les utilisateurs à couper le robinet à distance voire payer les factures via mobile money.

Les étudiants Awudi Eric Okyere, Quarm Sylvanus et Ebenezer Azumah avec le superviseur et Benjamin Kommey ont décidé de concevoir un compteur permettant de mesurer le volume d’eau consommé, de synchroniser l’enregistrement du compteur à distance, de suivre et de mettre à jour les données de mesure. Ils ajoutent une application à ce dispositif.

«Nous voulions concevoir un compteur permettant aux utilisateurs de suivre la consommation d’eau à l’aide d’une application et aux sociétés de l’eau de pouvoir suivre tous les compteurs déployés dans le monde entier», a déclaré Ebenezer Azumah.

Le système comprend une application Web, et une application mobile. Un serveur distant calcule la facture et fournit un graphique en temps réel de la consommation des compteurs et du débit. Les utilisateurs savent un peu à quoi s’attendre en termes de paiement  de factures.

« Quand vous n’êtes pas là et que l’eau déborde, l’intrigue vous aura un signal que l’eau coule toujours, ce qui signifie que le robinet a été ouvert ou qu’il y a un problème de compteur », a ajouté Quarm Sylvanus.

L’application mobile utilise l’argent mobile pour effectuer un paiement pour l’eau consommée. «Le client peut voir la liste de tous les paiements et le client peut effectuer un paiement en saisissant le numéro de téléphone, l’identifiant et le montant», poursuit Awudi Eric Okyere.

Les utilisateurs seront en mesure de détecter les fuites et de fermer à distance l’alimentation en eau des maisons afin de prévenir l’augmentation des factures et le gaspillage d’eau. Le dispositif aidera aussi les ménages à faire des économies d’eau et payer moins de facture.

Les innovateurs ont annoncé qu’ils intégreraient une analyse d’intelligence artificielle qui permettra de recommander des mesures de gestion efficace aux utilisateurs.