Afrique subsaharienne : Google vole au secours du tourisme

Le géant du web Google apporte son expertise à l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT). Ensemble, ils soutiendront les ministres du Tourisme des États membres de l’OMT dans la relance des activités du secteur.

Ayant reçu un coup à cause de la Covid-19, le tourisme en Afrique subsaharienne renaîtra grâce au soutien de Google. Cette relance numérique intervient dans le cadre du programme d’accélération du tourisme en Afrique subsaharienne. Un programme en ligne, destiné aux ministres du Tourisme des Etats membres de l’OMT. IL est également destiné aux agences de voyages de l’Afrique subsaharienne et aux Offices de tourisme.

Google s’appuie sur les informations et outils sur les données de voyage provenant d’Afrique du Sud, du Kenya et du Nigéria. « Nos informations et outils sur les données de voyage (travel data insights and tools) peuvent aider les autorités touristiques à identifier et à comprendre à la fois les obstacles et les facteurs qui incitent à visiter des destinations touristiques et mieux planifier le tourisme« , a déclaré Doron Avni, directeur des affaires gouvernementales et des politiques publiques pour les marchés émergents chez Google.

Lire aussi : Togo : Tourisme et TIC marchent de pair

Pour concrétiser ces ambitions, le programme d’accélération permettra la mise en place de politiques, de formations et d’une gestion appropriées, l’innovation et la technologie. Selon Natalia Bayona, directrice de l’innovation, de la transformation numérique et des investissements de l’OMT, ces outils pourront favoriser « le tourisme en Afrique tout en améliorant le bien-être et la prospérité de la région dans son ensemble ».

Avec Tourmag

Afrique du sud: Un Hackathon pour révolutionner le tourisme

Passionné de voyage, le technophile Zulu Nomad organise un hackathon dénommé TrainTourHack. Ce hackathon est organisé dans l’idée de révolutionner le monde du tourisme en Afrique du sud. Il se déroulera du 05 au 08 septembre 2019.

La compétition TrainTourHack rassemblera 20 équipes de codeurs, de concepteurs durant 36 heures. Ils bénéficieront de l’appui et conseils des mentors, des influenceurs dans le secteur du tourisme. 

Lire aussi : WhatsApp Pay : un nouveau service de paiement mobile pour bientôt

L’objectif est de  pouvoir exploiter à bon escient les données du tourisme, afin de proposer des solutions technologiques pratiques et efficaces pour les voyageurs. 

Lire aussi : La Fintech Semoa introduit le WhatsApp banking en Afrique francophone

Le directeur général de Zulu Nomad, Phaka Hlazo déclare, «  nous sommes heureux d’être à la pointe de révolutionner le tourisme (4IR) dans le but de percevoir et de stocker des données précises ».

Un financement sera accordé à l’équipe gagnante pour assurer le développement du projet.

Alexine Afaya

Togo : Tourisme et TIC marchent de pair

Chaque 27 septembre est célébré dans le monde comme la journée mondiale du tourisme. Pour cette année, le thème choisi est : «  le tourisme et la transformation digitale ». A Lomé, les acteurs de ce secteur se sont rassemblés sur l’initiative du ministère du tourisme pour décortiquer le sujet.

Le tourisme tout comme tous les secteurs d’activité se trouve fortement bouleversé par le progrès des nouvelles technologies. Quelques années plus tôt, ce progrès n’avait pas autant d’influence mais aujourd’hui, il ne peut plus passer inaperçu. Ce sont ces réflexions sur l’avenir de ce secteur et sa digitalisation qui ont poussé le ministère du tourisme à initier une  conférence-débat.

Le numérique appliquée au tourisme suppose que les réservations d’hôtels et le reste du processus devront connaitre une nette amélioration pour offrir une expérience utilisateur à la hauteur des attentes. Il faut noter la création de communauté virtuelle qui partage leurs goûts de voyage, leurs expériences avec des personnes souhaitant faire les mêmes trajets. Des complexes et sites touristiques s’investissent eux aussi dans des visites virtuelles. Il y a aussi des applications de transport de passager qui facilitent la navette entre un aéroport et un hôtel par exemple. Des pistes restent encore à explorer. Autant !

La Journée mondiale du tourisme pour l’Organisation mondiale du tourisme constitue une occasion de penser aux possibilités offertes par les progrès technologiques et notamment les mégadonnées (big data), l’intelligence artificielle et les plateformes numériques. L’OMT considère que les progrès technologiques peuvent aider à faire face au défi consistant à soutenir la croissance dans la durée tout en faisant du tourisme un secteur plus durable et responsable.

« La réflexion est de savoir ce que la transformation numérique peut apporter au tourisme. Qui dit digitalisation dit aussi objets connectés et autres. Les infrastructures mises en place par le ministère des postes et de l’économie numérique vont dans l’intérêt de chaque», explique Roméo Kouevi, responsable des Système d’Information & Projets Adjoint au ministère des postes et de l’économie numérique.

Au Togo, le tourisme contribue selon les  chiffres officiels à 4% du PIB national. En 2017,566 764 touristes ont été enregistrés.