Togo : les utilisateurs de WordPress se donnent rendez-vous ce 14 mars

Des jeunes entrepreneurs togolais lancent un projet dénommé WordPressTOGO. Ce projet regroupe des entrepreneurs du digital Togolais ayant en commun le logiciel WordPress. Le premier événement officiel de lancement qui est le “Grand Meeting WordPressLomé#1” est fixé sur le 14 mars 2020.

WordPressTOGO est un regroupement en réseau de plusieurs Associations utilisateurs de la technologie WordPress au Togo. Ce réseau se veut être une plateforme de soutien pour des initiatives sociales et communautaires axées sur le partage de compétences technologiques de ce logiciel libre.

 » Nous avons initié le projet WordPressTOGO qui se veut un réseau national de toutes les communautés locales sur toute l’étendue du territoire national composé entre autres de producteurs de contenus (blogueurs), de développeurs informatiques, d’administrateurs systèmes, d’enseignants, d’étudiants, de startups, des E-Commerçants, des analystes, des PME/PMI » a laissé entendre le comité de WordPressTOGO.

Les initiateurs du projet Wordcamps espèrent qu’il permettra aux jeunes entrepreneurs togolais de bénéficier de plus de ressources dans le processus de digitalisation de leurs entreprises.

Le but du Wordcamps sera de pouvoir emmener des jeunes talents à se développer et à rejoindre le développement du noyau de WordPress (100% opensource), faire des rencontres et éclore des opportunités B2B comme B2C. 

Dans la continuité, les porteurs du projet espèrent organiser les WordCamps du Togo, qui seront des forums géants autour de la technologie WordPress et qui accueilleront des conférenciers, entreprises et projets digitaux à fort impact.

Les futures rencontres se tiendront à Atakpamé puis à Kara. Ceci dans le but de rassembler les jeunes de l’intérieur à s’impliquer aussi dans cette technologie libre et la culture du partage en connaissance technologique, et en entrepreneuriat digital.

Les porteurs du projet WordPressTOGO lancent un appel d’aide aux différents sponsors aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il convient aussi à tous ceux qui veulent apporter leur aide à la réalisation de ce projet.

Togo: Un numéro d’identification à tous les togolais ainsi qu’aux expatriés

Au Togo, le Conseil des Ministres a adopté un projet de loi relatif à l’identification biométrique des personnes physiques.

L’identification biométrique consiste à attribuer à toute personne physique de nationalité togolaise ou résidant au Togo, un numéro d’identification unique (NIU) sur la base de ses données démographiques et biométriques.

« Ces données ainsi que les NIU permettront de générer une base de données centrale, sécurisée qui servira de référence pour la vérification de l’identité des bénéficiaires des services publics, privés ou sociaux », précise le communiqué du Conseil des ministres, rapporté par Togo First.

A long terme, indique le Conseil des Ministres, l’opération « permettra entre autres, d’assurer le suivi administratif du citoyen, de simplifier la mise à jour du fichier électoral, de réduire les fraudes dans le secteur financier et de faciliter l’accès aux services de santé ainsi que le ciblage des bénéficiaires des aides dans le secteur social ».

Lancé en 2018, le processus d’identification biométrique devrait prendre un coup d’accélérateur, avec l’adoption attendue de la loi y relative.

En rappel, quelques jours plus tôt, le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé annonçait des réformes, notamment dans l’Etat civil: « Désormais, les actes de naissance seront établis gratuitement ». Mais pour résoudre le problème d’identité, « dès cette année, nous allons démarrer un programme pour qu’à chaque Togolais, soit attribué un numéro d’identification qui jouera le même rôle que les cartes d’identité », a affirmé le N°1 togolais.

Titre modifié

Source: Ecofin

Togo : la Cité tech lance le hackathon Women For Impact 2020

L’association de droit français Cité Tech, et ses partenaires organisent pour le compte de la journée de la femme un hackathon dénommé Women For Impact. Ce hackathon se tiendra les 6, 7, 8 et 10 mars 2020 à Lomé.

En collaboration avec ses partenaires REZOSIS, ESMC, et l’incubateur Sokodé Tech Entrepreneur, le hackathon Women For Impact est organisé à l’honneur des femmes et des jeunes filles sous le thème « Le numérique, une solution pour l’inclusion des femmes au Togo ». Il a pour objectif de promouvoir l’inclusion des jeunes femmes à l’aide du numérique par la compétition d’esprit entrepreneurial.

Au cours de ces 4 jours, il sera question d’échanger sur les possibilités offertes par le numérique en terme de développement de nos jours.

Le hackathon Women For Impact 2020 rassemblera plus de 300 participantes provenant de l’ensemble du Togo ainsi que des pays voisins. Il regroupera plus de 10 sociétés et près de 60 projets. 

La Cité tech fait appel aux différents partenaires potentiels pour un éventuel soutien en vue d’atteindre les résultats attendus pour ce Hackathon. Le comité d’organisation remercie et exhorte les partenaires existant à leur honorer de leurs présences tout au long de cet évènement.

L’association de droit français Cité Tech par son dynamisme souhaite et son leadership souhaite apporter un plus à la gente féminine dans le domaine l’entrepreneurial. Créée en 2018 la Cité tech a pour vision de lutter contre la fracture numérique et s’inscrit dans plusieurs actions qui font toutes appel au numérique. 

Togo : les Amoureux des Sciences et Technologie se donnent rendez-vous en mars

La Communauté des Amoureux des Sciences et Technologie (CAST-TOGO) en collaboration avec ses partenaires organise la seconde édition de la foire scientifique et technologique INOSCITO. Il se tiendra du 25 au 28 mars 2020 sur le site du monument de Baguida.

Elle est placée sous le thème <<la vocation, réponse de la jeunesse pour relever le défi de l’innovation scientifique et technologique >>.

La foire INOSCITO se déroulera sur 4 jours. Cette foire a pour but de partager les expériences, de s’évader, et s’immerger dans une atmosphère d’innovation technologique.

Au programme, des expériences pratiques, des rencontres avec des inventeurs et leaders incontournables du Togo et d’ailleurs, des conférences-débats et des jeux concours.

La foire scientifique et technologique INOSCITO est ouverte aux élèves, étudiants, enseignants et toute personne passionnée par les sciences et technologies. C’est l’occasion de mobiliser tous les mordus du domaine technologique sur le plus grand événement tech du pays.

La CAST-Togo a pour cible les élèves, les étudiants, les enseignants et les particuliers. Car pour les promoteurs, il faut pérenniser les acquis de cette initiative par l’éducation. C’est ce qui motive la présence du corps enseignant et les élèves.

Au cours de cette foire scientifique, les exposants auront l’occasion d’exposer leurs innovations notamment les appareils électroniques fabriqués localement. Il sera également question aux inventeurs et leaders de partager les nouvelles idées avec le public surtout la jeunesse.

La Communauté des Amoureux des Sciences et Technologies (CAST-Togo), met l’accent sur certains domaines à savoir : Science et Technologie, l’innovation empirique, le développement durable, l’énergie renouvelable, l’éducation, l’art et Artisanat et l’agrobusiness. Aimant un travail bien fait, la communauté encourage également l’entrepreneuriat innovant.

1,71 million d’internautes au Togo, voici les autres chiffres à connaître sur Internet

Le rapport annuel de We are social et Hootsuite sur les évolutions en termes de pénétration d’internet, du nombre d’internautes, est disponible depuis quelques jours. Dans le rapport, on découvre 1,71 million de Togolais sont connectés à internet sur une population estimée à plus 8 millions de personnes.

Dans le même temps, 650 000 Togolais sont actifs sur les réseaux sociaux. A s’en fier au rapport, 21 % de la population a actuellement accès à internet. Il s’agit là d’une avancée de 7,8 % soit 124 000 nouveaux internautes par rapport à 2019.

Des chiffres sont aussi disponibles sur les utilisateurs des réseaux sociaux, les appareils utilisés pour se connecter, les termes de recherche en vogue sur Google et YouTube.

Ce rapport assez détaillé prend en compte le mobile money, l’utilisation des cartes de crédit, le e-commerce, la pénétration de la téléphonie mobile, entre autres. Des informations riches pour tous les acteurs qui de près ou de loin s’intéressent à l’évolution de la technologie en général, d’internet en particulier.

Notons que We are Social We Are Social est une agence créative internationale, née de l’ère du web social. Elle est forte d’une équipe mondiale de plus de 850 personnes réparties dans 15 bureaux dans 13 pays, unis par un objectif commun: connecter les personnes et les marques de manière significative.

Hootsuite est un outil de gestion de réseaux sociaux créé par Ryan Holmes en 2008. Il prend la forme d’un tableau de bord et intègre les flux de différents réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, Foursquare, Mixi, MySpace, Ping et WordPress.    

CLIQUEZ POUR VOIR LE RAPPORT DETAILLE EN SLIDES

 

N’hésitez pas à partager autour de vous. 😀 

Togo : l’accès aux réseaux sociaux est restreint ce jour d’élection

L’accès aux réseaux sociaux est restreint au Togo ce samedi. Cela est arrivé juste quelques minutes après la fin du dépouillement dans le bureaux de vote. En effet, le pays a organisé ce jour une élection présidentielle.

Tout allait bien depuis le matin même si le réseau était plus ou moins perturbé. Vers 18 h 19 GMT, les réseaux sociaux les plus populaires notamment WhatsApp et Facebook ont cessé de fonctionner.

Plusieurs personnes ont confirmé cette coupure via twitter qui était actif. Une coupure similaire avait eu lieu lors de la dernière crise sociopolitique de 2017. De sérieux soucis de connexion ont été rencontrés également en fin du mois de janvier 2020.

Les Togolais utilisent plus WhatsApp et Facebook pour communiquer au quotidien.

Togo : Les universités publiques équipées d’une Espresso Book Machine

Les universités publiques sont équipées d’’une nouvelle technologie, une Espresso Book Machine. C’est une technologie comprenant une plateforme et une interface qui permet d’imprimer, à partir de fichiers PDF, des ouvrages et des travaux universitaires (thèses, mémoires, livres, …), en un temps record, avec couverture et reliure compris.

Son introduction fait suite au déploiement du « Wifi Campus », le très haut-débit Internet sur les campus universitaires de Lomé et de Kara, de « L’Environnement Numérique de Travail » (ENT) dans les 11 lycées techniques et scientifiques publics du Togo, ou encore le projet d’implantation à Lomé, d’un campus technologique Djanta Tech Hub ».

« L’acquisition et l’implémentation de cette infrastructure inédite au profit des Universités de Lomé et Kara, ouvre des perspectives nouvelles à la communauté universitaire, composée des étudiants, des enseignants-chercheurs et de l’institution elle-même, en ce sens que face à l’insuffisance de ressources, elle va désormais disposer d’une librairie et d’une bibliothèque virtuelle, en termes d’accessibilité et de disponibilité d’ouvrages et de publications (souvent coûteux) à la demande, et en fonction des programmes académiques » a souligné le Pr Komla Dodzi Kokoroko.

Le Togo est le seul pays en Afrique de l’Ouest et le 3ème en Afrique, après l’Afrique du Sud et l’Égypte, à disposer d’un tel dispositif. « Les universités togolaises rejoignent ainsi le rang des universités utilisant cette technologie dans leurs librairies et bibliothèques, à l’instar de l’Harvard Unversity, du New York University Abu Dhabi et de l’University of Johannesburg. », affirme le ministre, Cina Lawson.

Pour elle, la mise en place de l’Espresso Book Machine intervient « dans un environnement en perpétuelle mutation socio-économique (…), dans un contexte de plus en plus mondialisé ». Ce projet « innovant et révolutionnaire » permettra d’« outiller et de hisser notre jeunesse à un niveau répondant aux standards internationaux, et lui permettre d’être plus compétitive (…). Or, une telle ambition ne peut se concrétiser sans une excellente formation, l’esprit d’entrepreneuriat, l’innovation et la recherche » a conclu Cina Lawson.

Cliquez pour télécharger Tech Mag Afrique numéro 3

Lire aussi : Un médecin nigérian réalise une chirurgie robotique réussie

Togo : La ville de Sokodé aura son premier incubateur dans quelques jours

Sokodé, deuxième ville du Togo sera bientôt dotée d’un incubateur. Il s’agit d’une Structure d’Accompagnement à l’Entrepreneuriat Innovant (SAEI) initié par Sokodé Tech Entrepreneur.

Pour une telle initiative, Sokodé Tech Entrepreneur est parti de l’insuffisance de l’offre en accompagnement dont les jeunes porteurs de projets, entrepreneurs ou startups rencontrent dans la région du Nord.

Cette SAEI de type incubateur va compenser ce vide. Son principal but est de promouvoir l’entrepreneuriat inclusif et la création d’emplois. Son inauguration est prévue pour le 1er février 2020 à Sokodé, dans le quartier Komah.

En effet, un incubateur d’entreprises est un accélérateur de startup. Il accompagne des projets de création d’entreprise et peut apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières pas de l’entreprise.

Il faut dire qu’au Togo, les  incubateurs, à peine une quinzaine jusqu’à preuve du contraire sont plus concentrés à Lomé, la capitale économique et politique.

Lire aussi : Burkina Faso : « Notre premier satellite sera dans l’espace avant décembre 2020… »

Raheem Geraldo

Togo : un jeune entrepreneur promeut la viande fraîche d’escargot

L’entrepreneuriat pousse à gagner énormément grâce à une petite initiative. Quant à Kodjo Tsagli, un jeune togolais passionné par l’entrepreneuriat, il s’est lancé dans héliciculture (l’élevage des escargots) et distribue de la viande fraîche d’escargots dans la sous-région.

Seulement une petite partie de la population togolaise aime bien déguster la viande d’escargots, malgré ses énormes bienfaits. C’est pour cela que Tsagli a pris sur lui de faire découvrir cette achatine à la population. Il s’est ainsi lancé, dans son élevage et sa commercialisation grâce à sa structure « Escargots D’or ».

Logo de la structure

Selon le jeune entrepreneur, grâce aux achatines, l’on peut obtenir divers produits, tels que: la viande d’escargots, frite, séchée, la bave , la poudre de coquilles d’escargots et le mucus.

« Les œufs des escargots sont aussi consommés sous la forme de caviar. Mise à part ses valeurs nutritives, les escargots sont aussi utilisés dans la pharmacopée. », ajoute-t-il.

En effet, l’escargot est un animal dont la viande  contribue beaucoup au bon fonctionnement de l’organisme humain. En raison de ses multiples vertus, diverses parties des achatines sont utilisées dans la pharmacopée pour la guérison de certaines maladies. « C’est le cas du liquide contenu dans la coquille d’achatines après extraction de la chair qui est utilisé pour la cicatrisation des blessures fraîches et l’arrêt des hémorragies. », explique M.Tsagli.

quelques photos
Photos des escargots

« Il en serait de même pour la coquille calcinée et mise en poudre qui a un effet cicatrisant pour les plaies engendrées par des brûlures superficielles. Les escargots sont aussi utilisés en cosmétique. La plupart des produits cosmétiques sont à base de la bave et de la coquille d’escargots. », poursuit l’éleveur d’achatines. 

Les escargots ont aussi des valeurs sur le plan traditionnel, sa lenteur a une signification. « En raison de sa lenteur, l’escargot a traditionnellement été considéré comme un symbole de la patience. » élucide le producteur.

Selon le producteur, ce qui fait la particularité chez les escargots, et qui facilite leur culture est qu’ils se nourrissent d’un peu de tout : la farine de maïs, de manioc et de soja. Mais les espèces végétales deviennent rares lors de la sécheresse. Ainsi, l’alimentation des mollusques devient une lourde charge.

Malgré cela, l’achatiniculture continue son bout de chemin. Elle se développe parce que la commercialisation de l’escargot demeure une activité très rentable et éleveurs et vendeurs s’en tirent à bon compte.

Un plat d’escargot

Âgé de 29 ans, titulaire d’une licence en littérature anglaise et passionné de l’agriculture et élevage, Tsagli Kodjo ambitionne de devenir le plus grand distributeur de la viande fraîche d’escargot en Afrique occidentale et à l’international.

 Les intéressés peuvent le contacter sur le +228 98082683 via whatsApp.

Lire aussi:Un entrepreneur gabonais invente une technologie audio révolutionnaire

Raheem Geraldo

Togo : Famous présente son opportunité d’investissement ce dimanche

Pour sa troisième édition la société Famous organise une soirée autour d’un dîner ce 19 janvier 2020 au siège de la société sise à Agoè Nyivé à côté de fil au parc . Cette soirée est portée sur le thème  » Que proposez-vous aux porteurs de projets économiques pour créer leur entreprise en 2020 ? »

Au cours de cette soirée, l’on parlera de la manière dont les réseaux sociaux génèrent de l’argent aux investisseurs, particulièrement à la société Famous.

Pour cette troisième édition, la soirée sera meublée d’un invité d’honneur dont, Assou Afanglo, journaliste web, fondateur de Tech en Afrique, entrepreneur et formateur, afin qu’il puisse relater et partager son expérience avec le public.

D’après Gil Boris, fondateur et gérant de la société Famous, « M. Afanglo Assou est l’un des mieux placés au Togo pour mettre la lumière sur le domaine de la technologie ».

L’objectif premier de Famous est de faire découvrir ce que bon nombre de personnes ignorent pour l’émergence financière. Cette dernière vise également à montrer l’importance de la rédaction web au 21e siècle.

La société Famous envisage de créer une application mobile notamment un réseau social qui répondra aux besoins socio-économiques, culturels, éducatif et autres. Elle donnera également une occasion aux investisseurs de devenir des associés de la société Famous en achetant des parts sociales dans la société.

Pour tout information supplémentaire, veuillez vous adresser au  + 228 96080801.

Lire aussi: Ousmane William Kebe présente le jeu ‘Sénégal Thiayne’

Emile AZIADEKEY