Telegram : 7 points qui la démarquent de WhatsApp et Signal

Outre le respect de la vie privée de ses utilisateurs, Telegram glane la clientèle de WhatsApp pour plusieurs autres raisons. Les internautes ayant fait un tour sur cette plateforme de messagerie instantanée, ont remarqué plusieurs fonctionnalités qui la démarquent du réseau social de Facebook ainsi que Signal.

Telegram regroupe plusieurs utilisateurs qui trouvent qu’elle est plus efficace que WhatsApp. En dehors du débat lié au respect de la vie privée des utilisateurs, on peut remarquer 7 fonctionnalités qui expliquent le choix des usagers de l’application de messagerie instantanée sécurisée hébergée dans le cloud. Signal est relativement égale à WhatsApp, par contre, Telegram ne joue pas dans la même catégorie.

1- L’envoi et le téléchargement de lourds fichiers

Avec Telegram, les utilisateurs peuvent envoyer des fichiers lourds allant jusqu’à 2 Go. Ainsi, vous pouvez envoyer des films, des vidéos lourdes sans trop d’efforts. Vous pouvez également télécharger des films, des séries, des livres, la musique, des formations dans les différents canaux de diffusion. 

2- Création d’un groupe avec plus de 200 000 membres

Sur Telegram vous pouvez créer des groupes de plus de 200 000 membres. La où il y a une limite aux groupes WhatsApp

3- La possibilité de discuter confidentiellement

Sur cette plateforme libre et open source, vous avez la possibilité d’engager une conversation secrète et mettre un compte à rebours d’autodestruction du message. Vous serez également alerté si votre interlocuteur fait un capture d’écran de votre discussion.

Lire aussi : WhatsApp : le changement des conditions d’utilisation reporté de trois mois

4- La qualité d’image

Telegram ne compresse pas les photos que les utilisateurs échangent entre eux. La plateforme envoie les images avec la qualité d’origine. D’autres messageries telles que WhatsApp et Messenger compressent les photos envoyées par leur canaux. 

5- La possibilité d’accéder au compte sur plusieurs appareils

Avec le même numéro de téléphone, l’utilisateur peut ouvrir Telegram sur plusieurs appareils. Vous pouvez utiliser le même compte Telegram sur votre smartphone, votre ordinateur et votre tablette en même temps. 

6- L’enregistrement de plusieurs numéros sur la même application 

Sur une même application, vous pouvez enregistrer plusieurs comptes. Vous avez la possibilité d’enregistrer tous vos numéros sur la même appli. Trois numéros pour trois comptes Telegram, par exemple.

7- Trouver une personne grâce à son pseudo

On peut utiliser votre pseudo pour vous retrouver et vous écrire sur Telegram. La personne n’a pas besoin d’avoir votre numéro de téléphone.

Sur la base de toutes ces fonctionnalités, Telegram à elle seule, rivalise plusieurs plateformes avec de différents objectifs. Elle pourrait encore être comparée au chinois WeChat.

Voici le propriétaire de l’application Signal

L’application de messagerie « Signal » est le sujet phare en ce moment dans le domaine du numérique. L’application est sollicitée et appréciée par de milliers de personnes mais tous semblent oublier une chose, qui est-ce qui a créé Signal ? Cela pourrait être un mystère mais non, un visage bien connu est rattaché à l’application.

Surprenant mais vrai, c’est l’un des cofondateurs de WhatsApp qui est à la tête de « Signal ». Brian Acton, ancien ingénieur chez Yahoo, il créera avec son collègue Jan Koum, une application de messagerie instantanée utilisée par des milliards de personnes de nos jours. Créée en 2009 par Brian Acton et Jan Koum, cette application de messagerie instantanée dénommée « WhatsApp » sera rachetée  par Facebook cinq ans plus tard pour une valeur de 19 milliards de dollars.

Lire aussi: Ondjoss, l’application africaine concurrente de WhatsApp

Trois ans plus tard, plus précisément en septembre 2017, Brian Acton quittera WhatsApp pour créer la « Signal Foundation » avec  Moxie Marlinspike, une organisation à but non lucratif qui aide les gens à accéder à une communication privée via une application de messagerie cryptée( Signal). Avant que l’application Signal ne devienne aussi populaire, elle était  utilisée par les journalistes et les militants des droits de l’homme.

Un an plus tard, en 2018 Brian Acton investira 50 millions de dollars pour propulser « Signal » afin de donner l’accès à la messagerie cryptée au monde entier. Aujourd’hui, cofondateur et président exécutif de Signal, Brian Acton est aussi membre du conseil d’administration de la Signal Foundation.

WhatsApp/ Signal/ Telegram : voici les données qu’elles recueillent sur vous

Pour fonctionner efficacement et répondre à vos attentes, certaines applications ont besoin de vos données. Cette pratique est notamment courante au niveau des réseaux sociaux qui collectent et conservent des données des utilisateurs.

Certaines applications mobiles des réseaux sociaux s’emparent de beaucoup de données des utilisateurs pour continuer par surprendre ceux-ci grâce de nouvelles mises à jour. D’autres, par contre, se contentent du strict minimum pour remplir leurs tâches.

C’est cette différence entre les politiques de confidentialité des réseaux sociaux qui explique la migration des gens de la plateforme de messagerie de WhatsApp vers Signal ou Telegram. Cet exode intervient à la suite des retombées d’un changement de la politique de confidentialité du réseau social racheté par Facebook.

Les gens craignaient que WhatsApp ne commence à envoyer leurs données privées vers Facebook. Un risque qui sera amoindri sur Signal ou Telegram qui n’ont apparemment pas trop soif de données de leurs utilisateurs.

Lire aussi : WhatsApp : voici vos données qui seront partagées avec Facebook

Vous pouvez déjà savoir les informations que ces plateformes de messagerie détiennent sur vous. Apple a exigé que les entreprises publient leurs politiques de confidentialité et fassent découvrir ce qu’elles font de vos données. Regardez donc ce que WhatsApp, Signal et Telegram collectent grâce à leurs politiques.

1- WhatsApp

Données liées à vous – Les données suivantes peuvent être collectées et liées à votre identité :

PUBLICITÉ OU MARKETING DU DÉVELOPPEUR

Identifiants

_Référence de l’appareil

Données d’utilisation

_Données publicitaires

ANALYTIQUE

Achats

_Historique d’achat

Emplacement

_Emplacement grossier

Informations de contact

_Numéro de téléphone

Contenu utilisateur

_Autre contenu utilisateur

Identifiants

_Identifiant d’utilisateur

_Référence de l’appareil

Données d’utilisation

_Interaction produit

_Données publicitaires

Diagnostique

_Crash Data

_Données de performance

_Autres données de diagnostic

PERSONNALISATION DU PRODUIT

Contenu utilisateur

_Autre contenu utilisateur

FONCTIONNALITÉ DE L’APPLICATION

Achats

_Historique d’achat

Informations financières

_Information de paiement

Emplacement

_Emplacement grossier

Informations de contact

_Adresse e-mail

_Numéro de téléphone

Contacts

_Contacts

Contenu utilisateur

_Service client

_Autre contenu utilisateur

Identifiants

_Identifiant d’utilisateur

_Référence de l’appareil

Données d’utilisation

_Interaction produit

Diagnostique

_Crash Data

_Données de performance

_Autres données de diagnostic

AUTRES FINS

Informations de contact

_Numéro de téléphone

Identifiants

_Identifiant d’utilisateur

_Référence de l’appareil

Données d’utilisation

_Interaction produit

2- Signal

Données non liées à vous: les données suivantes, qui peuvent être collectées mais ne sont pas liées à votre identité, peuvent être utilisées aux fins suivantes:

FONCTIONNALITÉ DE L’APPLICATION

Informations de contact

_Numéro de téléphoneLes gens craignaient que WhatsApp ne commence à envoyer leurs données privées vers Facebook. Un risque qui sera amoindri sur Signal ou Telegram

3-Telegram

Données liées à vous – Les données suivantes peuvent être collectées et liées à votre identité:

FONCTIONNALITÉ DE L’APPLICATION

Informations de contact

_Nom

_Numéro de téléphone

Contacts

_Contacts

Identifiants

_Identifiant d’utilisateur

Avec ZDNet.com

Signal: quelle est cette application qui défie WhatsApp?

Le mot qui est dans toutes les bouches depuis une semaine est « Signal ». Propulsée  au-devant de la scène par un tweet d’Elon Musk et une notification de WhatsApp, Signal est devenue l’application de messagerie la plus téléchargée en ce moment.

Tout part d’une notification dans laquelle, WhatsApp, la filiale de Facebook informait ses utilisateurs sur ses nouvelles règles de confidentialité et d’utilisation.   La nouvelle mise à jour n’a pas été appréciée par un bon nombre de ses utilisateurs. Contre ses nouvelles règles de WhatsApp, des milliers de personnes ont commencé à migrer vers une application de messagerie instantanée jusqu’ici peu connue.

Lire aussi: Ordinateur: voici la liste de quelques raccourcis claviers utiles

Recommandée par Edward Snowden ou encore par Jack Dorsey, le patron de Twitter, Signal est une application qui respecte la confidentialité de ses utilisateurs. Sortie en 2014, Signal  a été développée par la Signal Foundation. La Signal Foundation est une organisation à but non lucratif créée par Moxie Marlinspike, PDG de Signal et Brian Acton, cofondateur de WhatsApp.

L’application Signal est open source et sécurise vos messages grâce  à un système de chiffrement de bout en bout basé sur « Signal Protocol ». Disponible sur les smartphones iOS et Android, Windows, Mac et Linux, un simple numéro de téléphone suffit pour vous inscrire sur Signal.

Signal, une application de messagerie sécurisée (spécialistes)

L’application de messagerie instantanée, Signal un peu méconnue il y a quelques années, a le vent en poupe. La dernière mise à jour de WhatsApp a du mal à passer. En effet, l’application très utilisée dans le monde demande à ses utilisateurs de partager leurs données avec Facebook (appartenant au même groupe). Les internautes ont fui, comme s’ils attendaient WhatsApp sur ce terrain pour aller voir ailleurs.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Signal a beaucoup d’abonnés ces derniers jours. Au-delà, elle rassure par toute la sécurité qui l’entoure. Une application sécurisée comme Signal permet de rendre les communications privées. Ainsi, les gouvernements, pirates et fournisseurs d’accès Internet ne peuvent pas intercepter vos conversations.

« Anciennement TextSecure Private Messenger, l’appli Signal a été présentée comme l’étalon-or de la messagerie sécurisée par le cryptologue Bruce Schneier, par Edward Snowden, par le Congrès des États-Unis et même par la Commission européenne », selon AVG.

Signal est gratuite et fonctionne sur les PC de bureau et sur les téléphones Android et iPhone. Elle envoie les messages à travers sa propre infrastructure de données. En plus d’envoyer des messages instantanés, vous pouvez aussi passer des appels vocaux et vidéo ou envoyer des messages groupés.

Les ingénieurs d’AVG mettent Signal en tête des applis les plus téléchargées du monde. Ils estiment que la possibilité de vérifier le code source de l’application et son audit est un atout et une garantie de sécurité. Ils y ajoutent le fait que la société gérant l’appli (Open Whisper Systems) ne peut pas déchiffrer vos messages.

Avec Signal vous pouvez aussi définir un mot de passe pour verrouiller l’appli. Même si votre téléphone tombe entre de mauvaises mains, vos messages seront toujours protégés.

Par ailleurs, Signal Foundation (conceptrice de l’application) est un organisme sans but lucratif et indépendant, piloté par Moxie Marlinspike (chercheur et expert réputé en cryptographie) et Brian Acton (l’ancien créateur de WhatsApp, qui a quitté Facebook à la suite de désaccords avec Mark Zuckerberg).

Lire aussi : WhatsApp : voici vos données qui seront partagées avec Facebook