Top 5 des pays africains aux connexions internet les plus rapides

Speedest  Global Index a rendu public un classement mondial des pays selon la qualité de la connexion internet. Sur le plan africain, la Tunisie est sacrée championne. Vient ensuite le Maroc puis l’Egypte…

Ce rapport de Speedtest est fondé sur la vitesse de download dont la moyenne mondiale est de 23.57 Mbps. La connexion mobile en Tunisie correspond à une vitesse proche de cette moyenne mondiale soit 19.21 Mbps. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard car selon l’instance des télécommunications, la Tunisie a 7 662 512 abonnés avec un taux de pénétration de 66.3% au mois d’avril.

Le deuxième rang du classement de Speedtest Global Index est occupé par le Maroc. Etant aussi un pays Maghreb qui affiche une vitesse de download de 18.52 Mbps. L’Egypte occupe le troisième rang sur le plan continental avec une vitesse de download de 15.89 Mbps.

Le Kenya de son côté, rafle la 4ème  place  sur le continent africain et possède une vitesse de download de 15.39 Mbps. En 5ème  position se trouve  l’île Maurice qui affiche une vitesse de download  de 13.92 Mbps.

A noter que Speedtest Global Index compare mensuellement les données de vitesse Internet du monde entier. Ces dernières proviennent de centaines de millions de tests effectués par des personnes utilisant Speedtest tous les mois. Elles fournissent des informations en temps réels aux équipes de Speedtest.

Les mesures Internet effectuées avec Speedtest se déroulent aux heures et aux endroits les plus pertinents pour la personne effectuant le test. Speedtest dispose d’une vaste infrastructure de test avec plus de 7 000 serveurs dans plus de 190 pays. Elle est gérée par la compagnie Ookla spécialiste des tests, des données et des analyses sur Internet.

 

 

Aimé Amson

Afrique : Classement des pays par connectivité mobile (GSMA)

GSMA a rendu public,  l’Association mondiale des opérateurs télécoms son classement mondiale des pays en matière de connectivité mobile. Du côté de l’Afrique, l’Ile Maurice se place en tête de liste tandis que le Togo occupe la 33ème derrière le Ghana ( 8ème ) au moment où le Niger termine la course à la 40ème place. Ces pays sont a priori classés sur la base de leur capacité à pouvoir connecter les citoyens à l’internet mobile.

Sur un score allant de 0 à 100, l’Ile Maurice a 62,7 points et est 76è rang sur le plan mondial. S’en suit des pays comme l’Afrique du sud, la Tunisie, l’Egypte et l’Algérie.

Lire aussi : Cameroun : Agropad permet d’irriguer son champ par SMS

Au total, 4 facteurs principaux ont permis d’effectuer ce classement GSMA. Il s’agit de la disponibilité des infrastructures facilitant l’accès à l’internet mobile, les prix des appareils et forfaits mobiles, le degré de prédisposition des citoyens non connectés à s’initier à l’internet mobile (compétences, environnement culturel et politique, etc…), et bien évidemment le
contenu (disponibilité de services répondant aux besoins d’une population locale).
GSM Association (GSMA) comme son nom l’indique est une association composée de près de 800 opérateurs de téléphonie mobile à travers 220 pays au monde.

Lire aussi : Kenya : Beth Koigi transforme de l’air en eau potable

Classement de 40 pays africains en matière de connectivité mobile :
Maurice (76è à l’échelle mondiale)
Afrique du Sud (84è)
Tunisie (89è)
Egypte (96è)
Algérie (99è)
Botswana (102è)
Namibie (103è)
Ghana (105è)
Angola (109è)
Gabon (113è)
Swaziland (115è)
Nigeria (116è)
Kenya (117è)
Lesotho (119è)
Soudan (120è)
Ethiopie (121è)
Zimbabwe (123è)
Cameroun (124è)
Congo (126è)
Tanzanie (127è)
Rwanda (129è)
Côte d’Ivoire (130è)
Sénégal (131è)
Zambie (132è)
Mozambique (133è)
Sierra Leone (134è)
Gambie (135è)
Mauritanie (136è)
Liberia (137è)
Madagascar (138è)
Ouganda (139è)
Bénin (140è)
Togo (141è)
Mali (142è)
Burkina Faso (143è)
Malawi (144è)
Guinée (147è)
Tchad (148è)
RD Congo (149è)
Niger (150è)