Prix jeune entrepreneur (e) francophone édition 2018, la balle est dans votre camp !

C’est reparti pour la  deuxième édition du Prix jeune entrepreneur(e) francophone. Cette initiative de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et ses partenaires entre dans la ligne droite de sa stratégie d’accompagnement de la  jeunesse francophone qui s’échelonne sur une durée de 7 ans (2015-2022).

Le Prix jeune entrepreneur(e) francophone a pour objectifs de valoriser les initiatives entrepreneuriales de la jeunesse francophone, leur donner de la visibilité, susciter l’émulation auprès des jeunes entrepreneurs, les encourager à persévérer et les projeter comme « modèles » afin de promouvoir l’esprit entrepreneurial.

Axé sur l’égalité genre, il s’adresse aux femmes et hommes âgés de 18 à 35 ans, originaires des pays membres de l’OIF et ayant à leurs actifs des entreprises fonctionnelles avec des réalisations palpables.

L’entrepreneuriat étant une véritable source de richesse, ce prix met en lumière la créativité et l’excellence des jeunes au sein de l’espace francophone. « Par ce prix, nous célébrons le dynamisme et l’appétit créatif des jeunes entrepreneurs francophones sur les cinq continents. Avec une belle énergie entrepreneuriale, ces acteurs de changements apportent des solutions novatrices aux défis actuels et contribuent concrètement au développement économique durable et responsable de leurs communautés », avait souligné Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de la Francophonie lors de la cérémonie de remise des prix aux lauréats de l’édition 2017.

Le prix jeune entrepreneur(e) francophone couvre plusieurs secteurs à fort impact social tels que : l’économie mauve; l’économie circulaire et solidaire; les TIC; le développement durable; l’agriculture et les ressources marines, entre autres.

Le Gouvernement du Nouveau- Brunswick (GNB), la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES) et l’entreprise Ernst et Young (EY), accompagnent la présente édition. Ces derniers constituent les membres du comité de ce prix piloté par l’OIF qui prévoit pour les deux bénéficiaires (Homme et Femme), une enveloppe de 10 000 euros ainsi qu’un soutien technique pour la croissance de leurs entreprises.

La remise des prix se déroulera au cours du mois d’octobre 2018, à Erevan (Arménie) lors du XVIIe sommet de la francophonie.

Les candidatures seront clôturées le 30 juillet à 23h 59.

A noter qu’à la suite de la première édition (2017) , Allah-Assogba (Togo), directrice générale de l’entreprise Togosime et Gildas Zodome (Bénin), dirigeant de la société BIO PHYTO Collines ont été récompensés à hauteur de 10 000 euros environ 6 500 000 F.

Cliquez ici pour postuler

 

 

Landry M.

L’OIF encourage Média numérique et innovation

Pour la 4ème fois consécutive, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) organise du 29 Septembre au 1er Octobre prochain, à Kinshasa (République Démocratique du Congo), un hackathon d’innovation dans les médias.Cette édition selon les organisateurs s’annonce inédite.

Si lors des trois premières éditions, le médiathon de l’OIF a réunit des équipes formées sur place, cette fois ce ne serait plus possible. Les équipes devront être formées au préalable et entamer des projets de création de médias innovants.

Lire aussi : Kenya : Beth Koigi transforme de l’air en eau potable

Des mentors nationaux (de Kinshasa) et internationaux feront un travail d’encadrement voire une pré-session de formation en ligne sur le concept d’innovation dans les médias ainsi que sur les aspects juridiques de la création d’une startup, la gestion de projets et la conception d’un plan d’affaires.

Lire aussi : Afrique : Famous, un nouveau réseau social en gestation

Un jury devra désigner après présentation des solutions innovantes et plan d’affaires les meilleures équipes qui remporteront les trois prix dont le 1er prix est de 3500 € (2292500 F) , le 2e prix de  2500 € (1637500 F) et le 3e prix de  1500 € environ 982500 F.

Date limite pour les inscriptions : 10 Septembre 2017 à 00h GMT.
S’inscrire ici

OIF/ Un prix spécial pour les entrepreneurs francophones

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et ses partenaires lancent la première édition du concours du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone.

Les participants doivent être âgés de 18 à 35 ans et propriétaires d’une entreprise. L’appel à candidature est destiné aux ressortissants d’un pays membre de l’OIF.

Lire aussi : Arménie : Le Togolais Koku Klutse décroche le Prix Jeune entrepreneur(e) francophone

C’est une opportunité pour mettre en avant les initiatives entrepreneuriales des jeunes. A en croire  les organisateurs, l’objectif du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone « est de stimuler, récompenser et mettre en valeur le dynamisme, l’excellence et la créativité de la jeunesse francophone dans le domaine de l’entrepreneuriat et la création de richesse durable ».

Lire aussi : Sommet mondial de l’entrepreneuriat : Jean du christ Ali  représente le Togo

Les secteurs ciblés sont : Économie mauve: Culture, éducation y compris promotion de la langue française;Économie circulaire et solidaire ainsi que changements climatiques; Economie verte: Développement durable y compris agriculture ; Economie des technologies de l’information et de la communication puis Économie bleue: Ressources marines, pêche et aquaculture.

Une cagnotte de 10 000 euros , environ 6 millions 500 mille Francs CFA et un appui technique attendent les 2 supers lauréats (un entrepreneur et une entrepreneuse) qui seront retenus.

Visitez le site