Whatsapp : Une nouvelle fonctionnalité signale les appels en attente

L’application WhatsApp détenue par Facebook dispose d’une nouvelle fonctionnalité. Elle va signaler aux utilisateurs les appels en attente.

Très populaire à travers le globe, Whatsapp entend bien affirmer sa position de leader . La filiale de Facebook développe son application de communication cryptée et va proposer, dans sa nouvelle mise à jour, une fonctionnalité qui signale à l’utilisateur les appels en attente.

Cette dernière mise à jour avertit les utilisateurs lorsqu’ils reçoivent un appel WhatsApp entrant au moment d’un appel en cours. Ils pourront choisir de la refuser ou de déconnecter l’appel WhatsApp en cours pour accepter l’autre.

Lire aussi: Les 4 applis les plus téléchargées de la décennie viennent de la firme Facebook.

Cette fonctionnalité est désormais disponible sur Google Play Store et sur les Android et iPhone.

Rappelons qu’avant la mise à jour, les utilisateurs d’Android ne pouvaient recevoir un appel au milieu d’un autre appel WhatsApp.

En plus de cette nouvelle fonctionnalité , la nouvelle mise à jour de WhatsApp marque également le déploiement plus large de la fonctionnalité de confidentialité de groupe mise à jour qui permet aux utilisateurs de décider qui peut les ajouter à un appel WhatsApp.

Instagram introduit une nouvelle fonctionnalité contre la cyberintimidation

Instagram, un des  réseaux sociaux les plus utilisés,  vient d’annoncer l’introduction  d’une nouvelle fonctionnalité visant à baisser d’un cran le phénomène de l’intimidation en ligne, encore désigné par cyberintimidation.

Selon Wikipédia, Le cyberharcèlement (cyberintimidation ou cyberbullying en anglais) est une forme de harcèlement conduite par divers canaux numériques. Il peut prendre différentes formes, comme la création de faux profils, la diffusion de rumeurs infondées ou encore l’envoi de messages d’insultes.

Lorsque des arguments sont construits contre l’utilisation des réseaux sociaux, très souvent, la vulnérabilité des utilisateurs à des attaques émotionnelles est évoquée. De plus en plus, la question, compte tenu de ses potentielles répercussions néfastes, devient délicate et prend de l’ampleur auprès des organisations internationales et structures gouvernementales.

En Septembre dernier, un article traitant du sujet, paru sur ONU-info laissait entendre que « Un jeune sur trois dans 30 pays a déclaré avoir été victime d’intimidation en ligne, et un sur cinq a déclaré avoir manqué l’école à cause de la cyberintimidation et de la violence, selon un nouveau sondage publié par l’UNICEF». La dite publication recommandait, entre autres l’«avancement des normes et des pratiques éthiques des fournisseurs de réseaux sociaux, particulièrement en ce qui a trait à la collecte, à l’information et à la gestion des données.»

La nouvelle fonctionnalité introduite par Instragram s’inscrit dans cette logique. Elle signale aux utilisateurs que  leur légende sur une photo ou vidéo Instagram contient des éléments offensifs, leur offrant ainsi la chance de revoir le texte avant de le publier.

Lire aussi : Usage d’alcootest au Togo : Ce qu’il faut savoir de cet appareil

« Dans le cadre de notre engagement à long-terme à mener la lutte contre l’intimidation en ligne,  nous avons développé et testé une intelligence artificielle capable de reconnaitre différentes formes d’intimidation sur Instagram. Plus tôt cette année nous avons lancé une fonctionnalité qui notifie les utilisateurs lorsque leurs commentaires peuvent être considérés offensifs avant qu’ils ne les publient. Les résultats ont été prometteurs et nous nous sommes rendu compte que ces genres de nudges peuvent encourager les utilisateurs à revoir leurs mots s’ils ont l’opportunité. » Lit-on sur le site d’information du réseau social.

Comme de coutume, cette fonctionnalité sera expérimentée dans un nombre limité de pays puis répliquée dans le reste du monde progressivement.

Dayane Tetekpor

WhatsApp dispose désormais d’une nouvelle fonctionnalité

WhatsApp ne finira de surprendre ses utilisateurs. Pas de sitôt. Une nouvelle fonctionnalité vient d’être ajoutée à celles existantes. Elle permet de créer des tâches et de programmer des alarmes. Cette innovation est présentée sur le site Web whatsapp.any.do.

Cette nouvelle fonctionnalité Rappels a fait son apparition sur la messagerie. Elle est disponible sur tous les appareils compatibles WhatsApp, partout dans le monde.

Il s’agit d’un chatbot qui permettra une utilisation et une gestion faciles des tâches directement depuis l’application. Rappels est disponible par abonnement payant.

Lire aussi : Etinsel.com rend accessible gratuitement les offres immobilières

Pour créer une tâche, vous devez envoyer un message au bot Any.do en indiquant l’heure de rappel. Pour générer automatiquement des tâches, vous pouvez transférer les messages reçus d’autres contacts. Tout comme pour la création d’une tâche, transférez-moi des messages pour créer automatiquement des tâches.

Plus de 20 millions de personnes comptent déjà sur Any.do pour être plus organisé et faire toujours plus selon WhatsApp.