The Nest Afrique Francophone : une aubaine pour les startups togolaises et béninoises

Les jeunes entrepreneurs togolais et béninois ont l’occasion de trouver des investisseurs pour leurs projets. Ceci sera possible s’ils arrivent à séduire le jury lors du concours The Nest Afrique Francophone. Un concours de pitch-projet mensuel initié par UNTAPPED et Team RM.

The Nest Afrique est à sa première édition en Afrique Francophone. Les startups peuvent grâce à cette compétition, avoir une base financière conséquente pour la réalisation de leurs différents projets. Ces investissements viennent des hommes et femmes souvent réunis en réseau,  connus sous le nom de Business Angels. Ils décident délibérément d’investir leur patrimoine pour l’éclosion des startups d’Afrique. Jim Chou, le PDG de UNTAPPED et Reckya Madougou, présidente d’honneur de TEAM RM, sont les promoteurs du concours.

Cette compétition est un Pitch-projet. Les candidats aux projets innovants, seront tout d’abord coachés par la Team RM sur comment bien présenter leurs projets. Ensuite, ils seront invités à une conférence vidéo sur Zoom où ils présenteront leurs projets en 5 minutes à 3 Business Angels. À travers leurs projets, les entrepreneurs devront apporter des solutions à impact et rentables.

Lire aussi :

The Nest Afrique Francophone fait partie du Programme Africain d’investissements dans l’entrepreneuriat du Think and do tank (TEAM RM-PAIE). Cette dernière œuvre pour l’émergence des startups et l’autonomisation des femmes en Afrique de l’Ouest. Ainsi, ce sont les entrepreneurs du Togo et du Bénin qui sont cette fois-ci à l’honneur. Les candidats ont jusqu’au 30 juin 2020 pour postuler sur https://teamrm.org/thenestafriquefrancophone/

Le Prix Jeune entrepreneur francophone a ses lauréats

Le Prix Jeune entrepreneur a été initié pour soutenir les initiatives entrepreneuriales des jeunes. L’objectif est de leur faire connaître et les encourager à persévérer.

À cette 3e édition du prix jeune entrepreneur, deux lauréats sont sortis gagnant parmi les 420 candidatures reçues. Il y a Seynabou Dieng, (Mali) dirigeante de l’entreprise Maya et Flavien Kouatcha, (Cameroun) fondateur de l’entreprise Dave Our Agriculture Sarl.

L’OIF a remis le Prix Jeune entrepreneur francophone aux lauréats avec une dotation de 10000€ chacun le 13 novembre. Ils bénéficieront d’un suivi promotionnel.

Lire aussi : Conférence Netpreneurship : Jack Ma , Jet Li et Ban Ki Moon au Ghana

Un prix spécial du Jury a été attribué à Mariame Baradji (Cote d’Ivoire) et Kokou Noussia (Togo), d’une valeur de 3000€ chacun.

Étaient présent à cette cérémonie, l’administratrice lde l’OIF, Catherine Cano; le ministre de l’éducation et du développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick (Canada) Dominicaine Cardy; et le président du Jury Mohamed Mabrouk d’Ernst & Young.

D’après l’OIF et ses partenaires les idées novatrices des jeunes doivent être mises à profit. Car ils contribuent à un développement économique durable de leurs communautés.

Alexine AFAYA.