Sénégal : Facebook forme 1500 femmes entrepreneures

La firme Facebook de Mark Zuckerberg veut outiller gratuitement les femmes sénégalaises dans le domaine de l’entrepreneuriat. L’initiative est baptisée #SheMeansBusiness et elle a été lancée ce mercredi 16 septembre 2020.

Les femmes ne doivent pas être écartées du développement entrepreneurial. A travers l’initiative #SheMeansBusiness, Facebook, veut doter les femmes du Sénégal de tous les prérequis qui vont leur permettre de prospérer grâce à l’entrepreneuriat. Cette formation les aidera à créer et à développer leurs propres entreprises grâce aux atouts du monde numérique.

Cette formation en ligne gratuite est axée sur l’acquisition de compétences numériques et commerciales indispensables pour le management de leurs différentes activités. Pilotée par Smart Ecosystems for Women (SEW), la formation de Facebook touchera aussi des domaines parallèles à l’entrepreneuriat. Il s’agit de la gestion des opérations, la gestion financière et le leadership. SEW est un acteur spécialisé dans l’accompagnement de l’entreprenariat féminin en Afrique.

Lire aussi: Facebook : les annonceurs camerounais paieront désormais une TVA de 19,25 % sur les publicités

La formation au Sénégal intervient après celle que Facebook a initiée au Nigéria et en Afrique du Sud. Les Sénégalaises sont donc les troisièmes en Afrique sub-saharienne à jouir de cette opportunité offerte par Facebook. Le Sénégal est d’ailleurs le premier en Afrique francophone à bénéficier du programme #SheMeansBusiness.

« Les femmes entrepreneures du Sénégal font des choses étonnantes, rêvent en grand et créent des entreprises inspirantes. Les aider à faire mieux ne fera que favoriser la croissance de l’économie, surtout en cette période difficile de pandémie mondiale », a expliqué Balkissa Idé-Siddo, responsable affaires publiques de Facebook pour l’Afrique francophone.

#SheMeansBusiness a le soutien de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des Jeunes (DER) du Sénégal. L’objectif à long terme de Facebook, c’est de créer une communauté africaine où les femmes entrepreneures se soutiennent.

Afrique/ Afawa, une initiative pour soutenir les femmes entrepreneures

L’Initiative pour favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique, dite Afawa (Affirmative Finance Action for Women in Africa), a été lancée en mai 2016.

Elle a pour objectifs de combler le déficit de financement dont souffrent les femmes en Afrique et de libérer leur capacité à entreprendre.

Elle participe au renforcement de l’accès au financement pour les entreprises détenues et dirigées par des femmes et l’amélioration de leurs capacités. Il est aussi question de mobiliser et soutenir les gouvernements africains afin qu’ils adoptent les réformes juridiques, politiques et réglementaires nécessaires pour le développement. 

Lire aussi : Afrique du sud : Des étudiants construisent un avion 

Afawa s’appuie sur les instruments financiers de la Banque africaine de développement. Elle  propose des solutions innovantes pour transformer le paysage bancaire et financier en Afrique et créer des incitations au crédit aux femmes d’affaires.

Un instrument de partage des risques de 300 millions de dollars pour débloquer 3 milliards de dollars de crédit en faveur des femmes entrepreneurs et des entreprises en Afrique. Ce mécanisme s’appuiera sur le réseau existant de banques commerciales et d’institutions de microfinance pour créer un changement structurel et un impact durable pour les femmes.

Lire aussi : Côte d‘Ivoire : Pour piloter un drone, il faut un agrément de 3 millions FCFA 

A rappeler que l’assistance technique de Afawa fournit des services consultatifs aux institutions financières pour assurer la mise en œuvre réussie de leurs portefeuilles de produits pour les femmes, et renforce la capacité des femmes entrepreneurs par la formation pour améliorer la productivité et la croissance des entreprises.

Plus d’informations ICI

Togo : Jeunes entrepreneures, Innov’up vous attend !

L’incubateur féminin Innov’up vient de lancer un nouvel appel à candidatures pour sa prochaine cohorte de startup. Réservé exclusivement aux femmes , cet appel met l’accent sur les projets de création d’entreprise agroalimentaire.

Le centre Innov’up poursuit ses efforts en matière d’accompagnement des jeunes femmes entrepreneuses du Togo. Pour le recrutement de la nouvelle cohorte, un accent particulier est mis sur les projets agroalimentaires et agrobusiness sur le territoire togolais. Innov’up veut répondre aux besoins de ces personnes en quête d’une structure pour les accompagner dans la bonne marche de leurs projets.

Les potentielles candidates doivent nécessairement être âgées de 18 à 40 ans, évoluées dans le secteur agroalimentaire / agrobusiness, apporter une réponse nouvelle à des besoins économiques, sociaux et/ou environnementaux et avoir un fort impact économique, social et environnemental sur le territoire.  Pour couronner le tout, il faut que ces personnes soient en activité et le projet implanté  sur le territoire togolais.

 

Ce que propose le centre

Les responsables du centre d’incubation prévoient un certain nombre de mesures d’accompagnement pour les projets qui seront sélectionnés. Dans la sacoche à opportunités du centre se trouvent 4 journées de formations, 3 rendez-vous individuels d’accompagnement tous les mois, un rendez-vous mensuel avec un mentor, chef d’entreprise expérimenté, 4 heures d’expertise ciblée (comptabilité, droit des affaires, digitalisation marketing, RH) et l’hébergement mensuel en espaces de coworking. Durant une période d’un an, les projets incubés auront une visibilité grâce aux multiples événements du centre. Une levée de fonds annuelle est aussi prévue pour accélérer le développement de l’entreprise.

 

Innov’up en un mot

Le centre Innov’up a ouvert ses portes au Togo en avril 2016. Il s’agit d’une initiative de la Fédération des Femmes Entrepreneurs  et Femmes d’Affaires du Togo (FEFA). Innov’up a pour mission de promouvoir et de développer l’entrepreneuriat des femmes. Cette ambition passe par le soutien aux initiatives économiques à fort potentiel de création de richesse et de génération d’emplois durables.

 

 

Cliquez  ici pour postulez