WhatsApp : cette fonctionnalité tant attendue sera bientôt disponible

C’est le plus grand souci des utilisateurs. Un compte WhatsApp ne peut être utilisé que sur un seul appareil. Dans la nouvelle version bêta de l’application, on peut voir clairement une nouvelle rubrique « Linked devices » pouvant regrouper tous les appareils connectés à un même compte WhatsApp.

L’entreprise de Mark Zuckerberg met tout en œuvre pour améliorer tous ses applications et satisfaire les utilisateurs. Leur nouvelle mission, permettre aux utilisateurs d’utiliser plusieurs appareils pour se connecter. « Facebook — qui détient WhatsApp — semble néanmoins travailler sur une fonctionnalité permettant d’utiliser WhatsApp sur davantage d’appareils en simultané. Dans le code source de la version 2.20.196.8 bêta, WABetaInfo a découvert une fonctionnalité intitulée ‘Linked Devices’ », rapporte Frandroid.

Contrairement à d’autres applications de messagerie instantanée qui permettent aux smartphones de communiquer exclusivement entre ceux ayant le même opérateur téléphonique, WhatsApp permet par exemple la communication entre un iPhone et un Android et vice versa.

Elle est aussi utilisable sur Mac ou PC Windows néanmoins si on veut utiliser son compte WhatsApp sur ordinateur il faut obligatoirement avoir son smartphone à proximité après avoir scanner un code QR

Le réseau social aux plus de 2 milliards d’utilisateurs ne permettait pas d’utiliser deux appareils avec un même compte. Toutefois si l’utilisateur veut essayer, le premier appareil se  retrouve automatiquement déconnecté. Cette nouvelle version n’est qu’une question de temps.

Lire aussi : Le Bénin lance des e-services casier judiciaire et passeports

Cameroun : Un logiciel permettant de localiser les téléphones volés bientôt disponible

Un talentueux camerounais vient de créer un logiciel d’enquêtes criminelles, capable de débusquer les voleurs de téléphones portables et lutter contre la cybercriminalité.

Les voleurs de téléphones portables et les cybercriminels n’ont désormais à bien se tenir, parce que Éric Manoungui vient de mettre à la disposition des autorités camerounaises un logiciel pour traquer les « petits et les grands criminels ».


Eric Manoungui explique le fonctionnement de son logiciel dans les colonnes d’un média local.
En ce qui concerne le fonctionnement de ce logiciel, il explique que lorsqu’on a un téléphone portable volé et que l’on veut mettre la main sur les voleurs, cela permet de localiser la position de cette personne.
« L’on peut introduire le numéro de téléphone volé dans le logiciel et l’on obtient la localisation du détenteur du numéro de téléphone. Si la Carte Sim n’est pas dans un téléphone, mais on a tout de même le numéro, le logiciel peut ressortir le listing d’appels. Donc, avec cela, on est plus obligé d’aller vers les opérateurs de téléphonie mobile pour faire des réquisitions », déclare Éric.

Lire aussi : Des caméras détectant des crimes avant qu’ils ne soient commis

Il poursuit et explique que : « C’est un logiciel qui facilite les enquêtes. C’est un logiciel que je souhaite mettre au service du Cameroun. Car, il peut aider à lutter contre la cybercriminalité. En fait, il peut être utile dans les services de gendarmerie et de police, bref à toute personne qui mène une enquête ».


Il affirme avoir conçu ce logiciel après avoir observé les manières de faire des policiers dans leurs enquêtes. « J’ai constaté que pour arrêter une personne, il fallait qu’un policier ait un numéro, qu’il aille vers les opérateurs de téléphonie mobile pour obtenir une réquisition. Après cela, un listing d’appels était remis. C’est à partir de ce listing que le policier appelle l’un des numéros présents sur la liste. Une procédure assez longue et qui n’aboutit pas forcément » , selon lui .


Ce logiciel qu’il souhaite vulgariser a déjà fait ses preuves car il a déjà permis de localiser des téléphones volés.


Avec Camerounweb

WhatsApp : La protection par empreintes digitales bientôt disponible

WhatsApp a mis au point une fonctionnalité qui permet de protéger les discussions par empreintes digitales sur Android.

Le smartphone doit disposer d’un capteur d’empreintes digitales pour que l’utilisateur puisse profiter de cette fonctionnalité. De même, l’empreinte digitale de l’utilisateur doit être configurée dans les paramètres de sécurité du smartphone.

Lire aussi : Nigeria : A 9 ans, Basil Okpara a conçu plus de 30 jeux mobiles

Cette fonctionnalité est déjà disponible sur iPhone depuis plusieurs mois. Elle le sera bientôt sous Android. L’activation se fera dans Paramètres de WhatsApp > Compte > Confidentialité > Verrouillage par empreintes digitales. Une version bêta a été lancée pour test. Néanmoins, les inscriptions sont clôturées.

L’utilisateur a la possibilité de retarder le verrouillage de WhatsApp d’une ou de trente minutes. Pour ceux qui auraient voulu tester la version Whatsapp Bêta, ils peuvent attendre un peu le lancement officiel. Ce qui ne devrait pas tarder.

Raheem Geraldo