Mali: la plateforme «GU-Poste» favorise l’accès aux transactions d’argent

Au Mali  ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré procédait en fin d’année dernière au lancement de la plateforme «GU-Poste» en présence du PDG de la Poste, Ibrahima Haidara et des opérateurs économiques. A travers cette plateforme de transaction d’argent , le but visé est de répondre aux nécessités des citoyens afin de diminuer la pauvreté dans les zones urbaines et rurales.

« Grâce aux efforts conjugués du gouvernement, des populations et des partenaires, la plateforme contribuera au recul de la pauvreté, à favoriser l’égalité des chances tant les milieux urbains et ruraux en matière d’accès aux transactions d’argent » a déclaré Ibrahima Haidara.

Pour le PDG de la Poste, il s’agit aussi d’assurer aux ménages et aux communautés déshéritées, un meilleur accès aux prestations socioéconomiques de base d’une part, et de procurer des occasions de génération de revenus aux jeunes nécessiteux et vulnérables d’autre part».

Quant au ministre Arouna Modibo Touré, il a garanti que son département ne ménagera aucun effort pour satisfaire les exigences des citoyens. La plateforme « GU-Poste » qui s’inscrit aussi dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de l’inclusion financière au Mali mettra en valeur l’écosystème de l’économie nationale.

Pour rester compétitif et renforcer sa présence à travers le monde, la poste doit s’accommoder à la transformation rapide du contexte international et augmenter sa visibilité à l’échelle nationale et mondiale, en misant entre autres sur des appareils numériques. En outre, la plateforme financière GU-Poste comprend une cellule permettant d’exciter les différentes activités économiques et de mettre en lumière leurs expertises et projets en cours, a affirmé le ministre avant d’estimer que « la plateforme est un instrument très intéressant pour faire rayonner les talents d’ici, surtout celui des acteurs émergents de notre économie. C’est dans un esprit de collaboration que la plateforme GU-Poste sera mise au profit de la croissance du secteur postal et de notre économie nationale. »

Crédit photo : Maliactu

 

Ahlin ACCROBESSI

 

[Startup] Le CEO et ses 5 missions

Toute organisation a besoin d’un leader pour mener à bien sa vision. Dans le domaine de l’entrepreneuriat, un terme bien spécifique est attribué à une personne occupant la plus haute responsabilité de l’équipe : le CEO. Qu’est-ce qu’un CEO ? Quels sont ses missions principales ?

 

Le CEO : Chief Executive Officer

 

Par définition, le Chief Executive Officer est celui qui incarne la légitimité de la boîte. Ce terme en français désigne le directeur général autrement dit, le numéro 1. Il est l’âme de l’entreprise, l’esprit et le visionnaire. Le CEO est le capitaine qui est à la tête d’un navire à l’inconnu en quête d’un trésor. Il n’est pas forcement la personne qui a les meilleures compétences ni le plus intelligent dans une boîte, car ses missions sont regroupées en cinq points essentiels.

 AVOIR LA VISION

 

Comprendre ce qui est train de se passer dans le monde afin d’inscrire son projet dans cette tendance est l’un des challenges d’un CEO. Une vision doit être facilement décrite en moins de 10 mots. Il doit créer la vision de l’autre avenir qu’il souhaite pour ses clients. Les meilleurs leaders sont sans relâche à la poursuite de l’évolution de la valeur de l’entreprise aux yeux des clients. S’assurer que la vision est simple, puissante et unique. Prendre le temps de vraiment la préciser, parce qu’elle sera votre seul vrai guide à travers votre entreprise. La vision va évoluer grâce aux retours d’expériences et c’est le job du CEO de savoir quand garder le cap et quand la faire évoluer. Garder le cap contre les investisseurs, employés et utilisateurs parce que vous savez qu’il est le bon. Enfin, s’assurer que les employés aient la vision globale et unifiée de la culture de l’entreprise permet à chacun de ramer dans la même direction et se concentrer clairement sur l’objectif.

 RECRUTER DU PERSONNEL

 

Le CEO est le premier recruteur de la boîte, il doit recruter et retenir que les meilleurs avec les moyens en possession. En effet, le problème numéro 1 des entreprises, en particulier les entreprises en croissance est l’acquisition de talents, le combustible le plus important. Embaucher des gens qui sont motivés intrinsèquement par la mission de l’entreprise et axés sur la réalisation. Des personnes qui peuvent faire leur travail mieux que vous le pourriez, qui ont une attitude positive, qui ont une forte éthique du travail et qui peuvent communiquer efficacement. Les meilleurs candidats sont motivés par l’objet et les conséquences, non pas par l’argent. Enfin, le CEO doit savoir licencier lorsque cela est nécessaire.

 FAIRE DU PUSH MANAGEMENT

 

C’est expliquer à vos employés l’importance de ce qu’ils sont train de faire, les inciter et les amener à comprendre pourquoi ils doivent le faire. Votre rôle est de donner du feedback en permanence; c’est l’instrument d’éducation numéro 1 d’un CEO. Donner du feedback en permanence permet de faire des erreurs tout en apprenant. Il faut discuter sur les sujets les plus importants et pas plus. Une fois que la vision est définie et maintenue au fil du temps, vient l’exécution qui va consister à rassembler une approche holistique de l’équipe pour faire fonctionner l’entreprise et bien la mener. Enfin, vous réussirez plus si votre équipe se rend compte que ses bonnes idées pour l’amélioration de la vision sont prises en compte.

ÊTRE LA VOIX DE L’ENTREPRISE

 

La personnalité du CEO doit refléter la culture de l’entreprise. Il doit la renforcer quotidiennement. Évangéliser le marché, intervenir à des conférences, dans des interviews, parler avec la presse, communiquer avec les parties prenantes de son entreprise. Veillez à ce que la communication soit fluide entre l’équipe, sont en quelques sorte les tâches à faire en matière de communication.

TROUVER DE L’ARGENT

 

S’assurer que l’entreprise dispose d’un capital et soit sur la bonne assise financière est une mission permanente que doit avoir le CEO. Trouvez de l’argent que ce soit chez les clients ou chez les investisseurs. Si vous pouvez vous passer des investisseurs c’est encore mieux. La collecte de fonds prend du temps, mais elle prend moins de temps si vous faites vos devoirs afin de comprendre qui seraient les investisseurs pour votre entreprise. Il doit s’assurer que l’entreprise ait générée ou amassée suffisamment de capitaux pour permettre à son équipe de penser à long terme. Pour garder le contrôle de son entreprise, le CEO ne doit pas lever de fonds si cela n’est pas vraiment utile.

Vu l’étendue des missions assignées au CEO, il incombe que chaque membres de l’équipe fasse ses tâches avec rigueur et professionnalisme afin d’atteindre l’objectif visé. Être le CEO d’une startup, c’est un voyage extraordinaire où vous découvrez vos limites. Voulez-vous être le leader, si oui alors appliquez-vous à mettre en pratique ces cinq points.

 

Aubin Zoh

 

Stratégiste numérique et formateur