Rwanda : RWASAT-1 sera mis en orbite en novembre 2019

La ministre de l’Innovation et des TIC, Paula Ingabire, a annoncé le placement en orbite du RWASAT-1 en novembre 2019. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse coorganisée par l’Autorité des services publics du Rwanda (RURA) et l’ambassade du Japon au Rwanda.

Le RWASAT-1, est issu d’un partenariat entre le Japon et le Rwanda. Ce partenariat signé le 9 mai 2018, a été propulsé dans l’espace le 24 septembre dernier, vers la Station spatiale internationale (SSI).
Le 28 septembre, le cargo qui stocke RWASAT-1 a été capturé par le bras robotique de la SSI, dans l’attente de l’alignement du satellite sur l’orbite sélectionnée.

Lire aussi : PayPal se retire officiellement du projet Libra de Facebook

Le RWASAT-1 est un CubeSat de 10 cm sur 10, pesant pas plus de 1,2 kg, officiellement présenté le 16 mai 2019 au Transform Africa Summit. Il a été transporté par une fusée lancée depuis le centre spatial Tanegashima de l’agence aérospatiale nippone (JAXA).

Lire aussi : Le Togolais Adiel Akplogan reconnu comme un pionner d’internet en Afrique

Cet appareil est destiné à la recherche spatiale. Il aidera le gouvernement à surveiller les ressources en eau, des catastrophes naturelles ; en agriculture et en météorologie. Il collectera des données dans le ciel, grâce aux deux caméras multispectrales embarquées. Ces données seront ensuite transmises aux centres de contrôle au sol, où elles seront alors utilisées pour la prise de décisions éclairées.

Raheem Geraldo

PayPal se retire officiellement du projet Libra de Facebook

Libra est un projet émanant du réseau social Facebook, c’est une cryptomonnaie annoncée depuis le 18 juin dernier. Libra se fera désormais sans la participation plateforme de paiement en ligne PayPal.

PayPal devrait investir au moins 10 millions de dollars dans le projet comme Mastercard et Visa. La plateforme de services de paiement en ligne n’a pas donné les vraies raisons de son retrait.

Lire aussi : Rwanda :Des kiosques pour recharger 80 téléphones simultanément

Selon l’explication d’une entreprise proche du groupe PayPal, il semblerait qu’il n’y ait eu que peu de travail de préparation fait avec les régulateurs financiers et que le service de paiement PayPal ne souhaiterait pas voir la fureur des régulateurs débordée sur leurs affaires.

Lire aussi : Vert-Togo veut rendre plus visibles les éco entrepreneurs

Ce projet a connu d’énormes difficultés et d’opposition de la part de plusieurs gouvernements en commençant par l’administration Trump. « Nous continuons à nous concentrer sur notre mission et nos priorités stratégiques : démocratiser l’accès aux services financiers des populations mal desservies », a signalé le groupe.

Libra est censée offrir à partir de 2020 un nouveau mode de paiement en dehors des circuits bancaires traditionnels permettant d’acheter des biens ou d’envoyer de l’argent aussi facilement qu’un message instantané.

Cliquez pour intégrer notre groupe WhatsApp Entrepreneurs d’Afrique

Roland ADJELE

Twitter veut stopper l’abus des messages directs

Twitter a présenté officiellement sa nouvelle fonctionnalité qui filtrera automatiquement les spams ou les abus pour les messages directs (DM). La plateforme de médias sociaux a commencé à tester cette fonctionnalité pour les applications iOS, Android et Web.

Cette nouvelle fonctionnalité permettra que les DM susceptibles de contenir du spam ou des contenus abusifs soient redirigés vers un dossier dénommé « messages supplémentaires ». Les utilisateurs de Twitter peuvent accéder à ce dossier sous « Demandes de messages » dans leurs boîtes de réception privée. Là, ils pourront « voir des messages supplémentaires, même ceux pouvant contenir du contenu offensant ».

Lire aussi : Passer 5 heures sur votre smartphone favoriserait la prise de poids

Pourquoi déployer ce filtre sur les applications iOS, Android et Web ?  Les messages indésirables n’étant pas du tout amusants, Twitter teste donc ce filtre dans les demandes de DM des utilisateurs pour qu’ils ne les voient pas. D’après un tweet officiel du réseau social, des filtres ont été testés et trouvés pour aider à réduire les messages directs injurieux pour que les messages directs intéressants s’affichent.

Ainsi, les utilisateurs n’auront plus besoin de désactiver certains mots clés ou bloquer d’autres utilisateurs. La fonctionnalité « masquer les réponses » vise à donner aux utilisateurs le pouvoir de changer la façon dont les autres s’engagent sur la plateforme en masquant les réponses à tous.

Lire aussi : Rwanda :Des kiosques pour recharger 80 téléphones simultanément

Ce filtre serait attendu depuis longtemps, puisque les messages injurieux deviennent de plus en plus courants pour les utilisateurs. Le réseau social à l’oiseau bleu met tout en œuvre pour réduire le nombre d’abus que les utilisateurs peuvent subir.

Cliquez pour intégrer notre groupe WhatsApp Entrepreneurs d’Afrique

Raheem Geraldo

Côte d’Ivoire : Une fondation finance l’entrepreneuriat féminin

Dans le cadre de la mise en oeuvre du projet Spark, la fondation de la société générale Côte d’Ivoire (SGCI) a récompensé avec une somme de six millions FCFA trois projets d’entrepreneuriat féminin.

Au cours de cette cérémonie à Abidjan, deux millions sont offerts gratuitement par la fondation aux bénéficiaires.  Ces lauréats bénéficieront d’un accompagnement technique dans le cadre du programme Spark initié par l’association Empower ‘Her.

Lire aussi : Passer 5 heures sur votre smartphone favoriserait la prise de poids

Le directeur général adjoint de la société générale, Outtara Adama a apprécié le professionnalisme de Empower’ Her et l’action gouvernementale dans les initiatives d’autonomisation des femmes.

« Cette action sociale de groupe sera perpétuel » a-t-il déclaré après avoir félicité les récipiendaires.

Par ailleurs, ce programme vient outiller les femmes de compétences pratiques en gestion d’une entreprise et renforcer le leadership entrepreneurial chez la femme. Plus de 56 femmes entrepreneures ont reçu des formations en management, self estime et gestion d’activité à Abidjan, Bouaké et Soubré.

« Plus de 900 femmes ont été formées pour leur autonomisation sociale et économique en côte d’ivoire », a déclaré directrice de Empower ‘Her Barthélémy soazig

Lire aussi : Rwanda :Des kiosques pour recharger 80 téléphones simultanément

Depuis sa création, la fondation intervient en faveur de l’insertion professionnelle et éducative. Elle a soutenu plus de 1022 projets .

Cliquez pour intégrer notre groupe WhatsApp Entrepreneurs d’Afrique

Roland ADJELE

Rwanda :Des kiosques pour recharger 80 téléphones simultanément

Henri Nyakarundi, un jeune informaticien a vulgarisé des Kiosques solaires mobiles dans les rues de Kigali, au Rwanda. Ces kiosques permettent aux passagers de recharger rapidement leurs smartphones.

Nyakarundi a remarqué que bien que beaucoup de gens avaient des téléphones portables, ils avaient souvent du mal à les recharger.
Ainsi, l’entrepreneur a conçu un kiosque à énergie solaire qui peut être remorqué par un vélo et qui permet de charger simultanément jusqu’à 80 téléphones.

Lire aussi : Passer 5 heures sur votre smartphone favoriserait la prise de poids

Cette invention est alimentée à l’énergie solaire et recharge les téléphones cellulaires puis connecte les communautés. Elle vise à créer des milliers d’emplois à travers l’Afrique. Les passagers peuvent recharger un téléphone en payant une somme forfaitaire et plus loin, bénéficier de quelques minutes de connexion Wi-Fi.

Nyakarundi a son propre entreprise, African Renewable Energy Distributor (ARED). Elle opère sous un système de microfranchise qui loue les kiosques aux agents. Ces derniers gagnent de l’argent en chargeant et en vendant des accessoires tels que le crédit mobile, les certificats gouvernementaux et l’électricité prépayé.

Actuellement, 25 kiosques sont en activité au Rwanda. Ils sont dans les zones rurales où la population dépend des téléphones portables pour communiquer et recevoir et envoyer de l’argent. Mais, Nyakarundi a déclaré qu’il est maintenant prêt à passer sérieusement à l’échelle supérieure. Il prévoit avoir entre 600 et 800 kiosques en place au cours des deux prochaines années

Lire aussi : Vert-Togo veut rendre plus visibles les éco entrepreneurs

Henri Nyakarundi a grandi au Burundi jusqu’à ce que la guerre civile force à nouveau la famille à partir. Aux États-Unis, Nyakarundi a étudié l’informatique à l’Université d’État de Géorgie.

Raheem Geraldo

Vert-Togo veut rendre plus visibles les éco entrepreneurs

Vert-Togo, un site d’informations spécialiste des  questions sur les  changements climatiques veut promouvoir les entrepreneurs togolais qui à  travers leurs activités génératrices de revenu attachent de l’intérêt à la protection de l’environnement.

Pour cette première édition, ils seront 12 entreprises du Togo à être sélectionnées à la suite d’un appel à candidatures qui s’ouvre le 1er  Octobre 2019 pour prendre fin le 31 Octobre  2019.

Lire aussi : Rwanda : Le paiement de Mara phones peut être échelonné sur deux ans

Elles bénéficieront d’un coup de pouce en matière de communication via le site d’informations tant en termes  de  productions visuelles comme textuelles.  De fait, chaque mois sera consacré à une éco entreprise togolaise.

L’Objectif selon le promoteur du journal en ligne, Hector Nammangue, c’est  d’intégrer les valeurs éco citoyennes dans le bon fonctionnement des entreprises et des diverses structures de la place.

« Le constat fait ici au Togo est que les entreprises et entrepreneurs qui mettent la protection de Dame Nature au cœur de leurs activités ne sont pas célébrés et ne sont pas véritablement connus. C’est fort de ce constat que vert-togo.com étant un site d’informations assez primeur de l’actualité environnementale togolaise a pensé aider ces entreprises et ces entrepreneurs à faire la promotion de  leurs intérêts à la cause environnementale au travers de leurs  idées de développement de notre pays. »

Pour cette première  édition,  le thème  est : « Entrepreneuriat vert : Protéger l’environnement en générant des ressources». 

Les  entrepreneurs verts désirant postuler pour le projet « Projecteurs  sur les Eco-entrepreneurs  du Togo », peuvent le faire via ce LIEN

Vert-togo  est le premier  journal  en ligne sur l’Environnement, l’Economie Verte et la Santé au Togo.   Il est accessible via le lien www.vert-togo.com  VERT-TOGO a été crée par Hector NAMMANGUE, Journaliste de formation à l’Institut des Sciences de l’Information de la Communication et des Arts (ISICA) à l’Université de Lomé.

Rwanda : Le paiement de Mara phones peut être échelonné sur deux ans

Paul Kagame, le président rwandais a inauguré l’usine de fabrication de smartphones du groupe Mara. Mara phones compte produire plus de deux millions de smartphones qui seront accessibles à crédit sur une période de deux ans.

Lire aussi : Zuckerberg prêt à « se battre » avec quiconque veut démanteler Facebook 

Pour permettre à la population d’accéder à ces Smartphones « Made in Rwanda », Mara Phones s’est associée à des banques et à des entreprises de télécommunications du pays. Il a créé un modèle financier qui permettra aux utilisateurs de payer leurs téléphones à crédit, sur une période de 2 ans.

En réalité, pour ce qui est des prix normaux, ces smartphones coûteront entre 120 et 170 dollars et seront munis d’un espace de stockage conséquents. Des mises à jour de la version Android seront disponibles, grâce à une collaboration avec Google.

Lire aussi : Huawei dément les accusations d’espionnage en Afrique

Deux modèles de smartphones sortiront de cette nouvelle usine de smartphones. Il s’agit du Mara X et du Mara Z.

Le Rwanda est en partenariat avec le groupe Mara. Ainsi, l’usine se trouvant à Kigali et Mara compte lancer la deuxième usine de fabrication des smartphones en Afrique du Sud à la fin de ce mois. Les Smartphones du groupe Mara seront les premiers conçus entièrement en Afrique.

Raheem Geraldo

Threads: une nouvelle application lancée par Facebook

Le géant des réseaux sociaux a lancé le jeudi dernier une nouvelle application dénommée Threads.

Threads est une application de messagerie dédiée au partage de photos et de vidéos. Threads vous permet de partager des images par le biais d’une liste d’amies utilisant Instagram.

« Les messages de votre liste d’amis proches apparaîtront à la fois dans Threads et dans Direct ( la messagerie interne à l’application Instagram), pour que vous puissiez pleinement contrôler comment et avec qui vous souhaitez interagir », a souligné le Directeur de la stratégie produits d’Instagram, Robby Stein.

Lire aussi : Tanzanie : En 2020, la 4G sera disponible sur l’île de Zanzibar

M. Stein précise, « seuls vos amis proches verront votre statut et c’est seulement si vous décidez de le partager ».

Le groupe de Mark Zuckerberg rassure ses membres pour le respect de leurs données personnelles dans la confidentialité.

Il faut noter que Threads est disponible sur tous les smartphones utilisant les applications développées par Google (Android), ou par Apple.

Alexine AFAYA

 

Tanzanie : En 2020, la 4G sera disponible sur l’île de Zanzibar

L’opérateur de téléphonie mobile, Vodacom a annoncé l’extension du réseau mobile de 4G sur l’île de Zanzibar. Ce déploiement aura lieu au cours de l’année prochaine. Cette opération rentre dans le cadre du projet d’extension de la couverture à haut débit à travers la Tanzanie avec la 4G à Zanzibar.

Vodacom veut élargir sa base d’utilisateurs au très haut débit dans le pays. Cela permettra l’amélioration de ses revenus grâce aux nouveaux services à valeur ajoutée qui susciteront la consommation.

Lire aussi : Afrique du Sud: 4ORT obtient un brevet mondial pour les codes QR 

Dar es Salaam a été la première ville à accueillir le très haut débit en Tanzanie. C’est en 2016 que Vodacom a entamé le déploiement de la 4G dans le pays. La technologie avait été mise à la disposition du public grâce à l’expertise technique de la société technologique finlandaise Nokia.

Lire aussi : Zuckerberg prêt à « se battre » avec quiconque veut démanteler Facebook

Vodacom Tanzanie a acquis un spectre pour 10 005 000 USD. Cela s’est fait en 2018, au cours d’une vente aux enchères organisée au début du mois de juin 2018 par l’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA). Cette somme lui a donné les moyens de répondre à ses ambitions.

Raheem Geraldo

Afrique du Sud: 4ORT obtient un brevet mondial pour les codes QR

4ORT, basée à Cape Town, en Afrique du Sud, a lancé le premier code QR (Réponse rapide) dynamique au monde sans fraude. C’est un algorithme mondialement breveté qui garantit que les identités uniques des utilisateurs de téléphones mobiles soient stockées de manière sécurisée dans le code. Il rend la duplication par des fraudeurs pratiquement impossible.

Lire aussi : Zuckerberg prêt à « se battre » avec quiconque veut démanteler Facebook

4ORT utilise des codes QR statiques et introduit un élément dynamique sous la forme de son algorithme breveté. Cela garantit l’identification sans faille des utilisateurs mobiles individuels. Ils peuvent être utilisés pour le contrôle d’accès, la billetterie numérique, les programmes de fidélité, le transfert de documents et de nombreuses autres applications dépendant du cryptage sécurisé de l’identité personnelle dans des environnements contrôlés.

De ce fait, l’identité numérique de l’utilisateur cachée de manière sécurisée dans le code QR 4ORT ne peut pas être copiée, photographiée ou enregistrée sur vidéo pour obtenir un accès frauduleux. Aucune couverture de réseau cellulaire n’est requise pour utiliser la solution 4ORT.

L’utilisation des codes QR 4ORT serait également très rapide. Cela est dû au fait que la solution généralement hors ligne n’a pas besoin de connectivité de données pour accéder au Cloud.

Tout en veillant à ce que les utilisateurs approuvés puissent entrer sans délai, 4ORT est suffisamment intelligent pour déterminer si un accès non autorisé est tenté via un ajustement.

Lire aussi : Togo : Polyvalent Messenger interconnecte les élèves du Collège Polyvalent

Les utilisateurs mobiles doivent être présents avec leurs appareils mobiles pour déverrouiller l’ID 4ORT, via des données biométriques (reconnaissance faciale ou des empreintes digitales) ou Secure Pin, ou les deux. Aucune donnée ne peut être transférée et aucune transaction ne peut avoir lieu sans la connaissance et l’approbation préalables de l’utilisateur, voire les deux.

Raheem Geraldo