Données personnelles: WhatsApp pourrait subir une amende de 50 millions d’euros

Données personnelles: WhatsApp pourrait subir une amende de 50 millions d’euros

Suite aux nouvelles règles de WhatsApp, il fallait s’attendre à des plaintes des organismes qui luttent pour la protection des données personnelles. En effet, il est reproché à la messagerie instantanée d’avoir violé le Règlement général sur la protection des données concernant le partage des données de ses utilisateurs avec Facebook.

Lire aussi : Comment savoir si votre ordinateur a été infecté ?

La nouvelle politique d’utilisation et de confidentialité de la filiale de Facebook n’a pas été bien reçue par les utilisateurs de WhatsApp surtout par ceux de la communauté européenne qui sont protégés par le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Ainsi WhatsApp pourrait se voir infliger une amende pour avoir violé cette règle. En effet, cette règle a été instaurée en 2018 pour protéger les données personnelles de ceux qui vivent dans l’Union Européenne. Selon les sources proches de l’autorité irlandaise menant l’enquête (Data Protection Commission), WhatsApp pourrait recevoir une amende comprise entre 30 et 50 millions d’euros. Il est reproché à WhatsApp de permettre à Facebook de bénéficier des données personnelles de ses utilisateurs.

Cette amende de 50 millions d’euros n’est que provisoire car elle pourrait s’approcher du double. En plus de cette amende, WhatsApp pourrait être obligé de revoir sa gestion des données utilisateurs soumises au RGPD.

Il est à rappeler que la plus grosse amende infligée par l’Europe à un géant du numérique est de 100 millions d’euros.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *