Togo : 5 informations clés à savoir sur l’ARCEP

Togo : 5 informations clés à savoir sur l’ARCEP

L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes (ARCEP) s’est faite remarquer après avoir tapé sur les doigts des deux opérateurs télécoms du Togo. Cette institution, depuis quelques temps, suscite l’admiration des consommateurs de Togocom de part ses actes. Ici, on se propose de vous faire connaître cette autorité en 5 points.

1- La genèse

Dirigée par Michel Galley, cette institution a été créée par une loi adoptée en 2012. L’ARCEP est une autorité administrative indépendante chargée de réguler les communications électroniques et postales et la distribution de la presse. Sachez tout d’abord qu’elle est créée en remplacement de l’Autorité de Régulation des Secteurs de Postes et Télécommunication (ARTP). Cette dernière, dans un premier, temps a géré certaines des missions qui ont été attribuées à l’ARCEP.

2- La mission principale

Quelle est la principale mission de L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes ? Elle a été mise en place pour gérer et contrôler les opérateurs de téléphonies agréés par l’Etat, délivrer les autorisations pour les réseaux indépendants et gérer les fréquences radio-électroniques.

Lire aussi : Top 5 des business en ligne rentables

3- Mission subsidiaire

Outre cette mission principale, l’ARCEP a d’autres objectifs qui la diffère de l’ARTP. Elle s’intéresse également au secteur du net. Elle devra également gérer les ressources notamment les fréquences radioélectriques, le plan de numérotation et le domaine internet national ‘tg’.

4- Explication du logo

Tout récemment au cours du mois de novembre, l’ARCEP s’est dotée d’un logo, à la suite d’un concours ouvert du 29 octobre au 13 novembre 2020. Un logo qui permet de comprendre les tâches affiliées à la structure. D’après le DG Michel Galley, ce logo de l’institution, c’est « pour rendre son identité visuelle conforme à sa dénomination ». C’est un logo qui véhicule un message dans lequel « l’ARCEP se reconnaît car il reflète les missions de l’institution ».

5- la direction de l’ARCEP

Sous Michel Galley, le Directeur général, se trouve un comité de direction composé par 5 personnes. 4 membres du comité de direction de cette institution ont été nommés par décret présidentiel. Il s’agit de Haringa Yaou, ingénieur Télécoms, président de ce comité, Colonel Cossi Sogoyou, officier supérieur des Forces Armées Togolaises, Messan Awoh Dedji, commissaire divisionnaire et Djahlin Broohm, économiste. Le 5e membre du comité sera désigné par l’Assemblée nationale.

L’ARCEP s’est montrée vraiment stricte ces derniers mois par rapport à la protection des droits des consommateurs.

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *