Russie : les réseaux sociaux pourraient être bloqués

Russie : les réseaux sociaux pourraient être bloqués

Visiblement, le gouvernement russe ne veut plus être tendre avec les réseaux sociaux qui exercent sur son territoire. Le parlement russe a adopté ce mercredi 23 décembre une loi qui permet de bloquer des plateformes comme Facebook, Twitter ou YouTube. Cette sanction leur sera infligée si elles sont reconnues coupables de « censure » ou « discriminations ».

La Russie resserre l’étau contre les grandes plateformes virtuelles qui font fureur sur son territoire. Le texte adopté par les députés russes, porte sur « des sanctions contre la censure visant des Russes ou des médias » du pays. La nouvelle loi doit permettre de sanctionner les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et YouTube.

Lire aussi : Le Tchad soutient Facebook dans sa guerre contre la désinformation

Le gouvernement russe s’insurge notamment contre « les limitations d’accès à des informations pour des raisons liées à la nationalité, la langue, l’origine ». Si une de ses plateformes citées plus haut font montre de tels actes, elle fera objet de blocage « complet ou en partie ». La Chambre basse du parlement précise que ces sanctions seront également possibles « en cas de discriminations contre le contenu de médias russes ».

La loi vise essentiellement Twitter, Facebook et Youtube, car ces derniers ont déjà été accusés par des médias russes « d’une vingtaine d’actes de discrimination » en 2020.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *