Le Tchad soutient Facebook dans sa guerre contre la désinformation

Le Tchad soutient Facebook dans sa guerre contre la désinformation

Le jeudi 17 décembre 2020, le gouvernement tchadien a condamné les tentatives de manipulation des opinions publiques africaines. Cette condamnation fait surface suite à l’annonce faite mardi par Facebook sur le démantèlement de trois réseaux de faux comptes pilotés en dehors de l’Afrique. En effet, ces faux comptes dirigent des campagnes de désinformation à l’encontre des pays africains tels que le Tchad.

Le ministre de la Communication tchadienne Cherif Mahamat Zene a salué les résultats de l’enquête de l’équipe de Facebook ayant permis de détecter et de supprimer ces faux comptes. Il demande au géant californien de poursuivre sa guerre afin de mettre la lumière sur les vrais commanditaires de ces campagnes de désinformation.

Le gouvernement a aussi précisé avoir saisi les autorités judiciaires dans le but de constituer un dossier judicaire contre ces criminels de l’ombre. Toutefois, le gouvernement met à la disposition de Facebook, l’Agence nationale de sécurité informatique et de certification électronique (ANSICE) pour retrouver les identités des coupables.

Lire aussi : Togo : 25 milliards de FCFA prévus pour développer le secteur numérique

Dans son discours, le ministre de la communication a déclaré : « Au regard de l’évidence de ces tentatives de manipulation démasquées et de l’ampleur des Fakes News sur les réseaux sociaux, le gouvernement appelle la population à plus de vigilance et de méfiance à l’égard de la désinformation utilisée à dessein pour manipuler ou influencer les esprits ».

Par ailleurs, le ministre invite tous les pays africains victimes de la désinformation à mettre en place un dispositif sécuritaire et de s’unir pour casser l’élan de ce fléau.

Related Post

3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *