Facebook pourrait vendre WhatsApp et Instagram

Facebook pourrait vendre WhatsApp et Instagram



Le département de la justice américaine scrute Facebook de plus près. La Commission de la concurrence américaine (FTC) ainsi que les procureurs des États du pays ont annoncé mercredi avoir porté plainte contre la firme. Elle est accusée d’abuser de sa position dominante pour étouffer la concurrence.


À l’issue de cette procédure lancée à son encontre, Facebook pourrait être forcé de revendre Whatsapp et Instagram. Les autorités reprochent particulièrement au géant du web, les rachats de l’application Instagram, en 2012 pour 1 milliard de dollars, et de la messagerie WhatsApp, en 2014 pour 22 milliards de dollars.

Ils estiment que l’acquisition de ces plateformes phares par Facebook est déloyale. Pour eux, Mark Zuckerberg a acheté la concurrence abusant de sa position dominante et de ses coffres bien remplis. Les autorités soutiennent que ces rachats ont fini par nuire aux consommateurs américains. 

Lire aussi : TMoney : TOGOCOM s’engage à résoudre toutes les difficultés d’ici le 17 décembre

Pour l’acquisition de ses plateformes rivales, la FTC estime que Facebook a usé de méthodes très agressives. Le réseau social aurait usé d’une stratégie dite de “Buy or Bury” (acheter ou enterrer le concurrent). En conséquence, la FTC demande à la justice d’éventuellement forcer Facebook à revendre Instagram et WhatsApp.

En outre, la FTC et les procureurs s’en prennent aussi aux conditions imposées par Facebook aux développeurs de logiciels. Elle veut que le groupe de Mark Zuckerberg cesse de contraindre les développeurs à accepter certaines conditions. Il est à noter que Facebook devient cette année, la deuxième grande entreprise technologique à être sérieusement confrontée à la justice après Alphabet.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *