Darknet : qu’est-ce que c’est réellement ?

Darknet : qu’est-ce que c’est réellement ?

Il existe une partie du net qui intrigue tout quidam. Cette partie cauchemardesque de la toile appelée le Darknet suscite beaucoup de questions notamment sur son fonctionnement. Seuls les initiés maîtrisent l’Internet souterrain, mais essayons de le décortiquer dans cet article.

Étant donné qu’il est la bête noire de tous les utilisateurs du net, il faut que vous ayez une idée sur ce qu’est le Darknet. Encore appelé l’Internet sombre, cette troisième catégorie d’Internet peut être comparée au monde des sorciers ou à la zone des ghettos dans la vraie vie. Il s’y trouve tout ce qui est illégal et nuisible pour l’internaute. Il existe, mais vous n’y avez accès que sur invitation et faudrait être un initié et un curieux pour accepter cette invitation.

Lire aussi : Togo : 38 cybercriminels nigérians arrêtés

À priori, le Darknet est meublé par les voyous, les trafiquants et les cybercriminels. Toutefois, le concept n’a pas été créé par eux. L’internet sombre est une idée des États-Unis d’Amérique. Leur objectif, ce serait de mettre en place un réseau de transmission d’informations secrètes entre les espions des agences gouvernementales secrètes comme la CIA et leur base. Pour éviter de se faire pirater un de ces quatre par un État adverse, ils auraient décidé de le mettre à la disposition de tous afin de camoufler les vraies informations avec les fausses.

Maintenant, sur le Darknet, on peut trouver des pirates informatiques, des opposants des gouvernements dictatoriaux (Coré du Nord ) et des lanceurs d’alerte. Vous pourrez y trouver tout ce que vous ne trouverez pas dans la boutique du coin. Mais c’est un monde qui fout la frousse rien que par son nom, donc vous feriez mieux de vous contenter de l’Internet de surface. En effet, il existe trois type de net : l’ Internet de surface (Facebook , Google, Twitter….), l’Internet du milieu (les données des utilisateurs ( nom, prénom, âge , goût )) et le fameux Darknet.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *