Kenya : Le Sénat compte enquêter sur TikTok

Kenya : Le Sénat compte enquêter sur TikTok

Le sénateur Kenyan Falhad Dikow exige du sénat une enquête approfondie sur l’application chinoise TikTok pour être sûr que les données des utilisateurs Kenyans sont en sécurité. Inquiet pour son pays, le sénateur veut être sûr que TikTok ne se sert pas des données personnelles des citoyens kenyans.

M. Falhad Dikow a précisé qu’il y avait eu de graves accusations à propos des données confidentielles. Il a déclaré : « L’application recueille des informations sur le pays, l’adresse Internet et le type d’appareil de l’utilisateur, si cela est autorisé. Il vérifiera également l’emplacement exact de l’utilisateur, le contact de son téléphone et d’autres réseaux sociaux ainsi que son âge ».

Lire aussi:Le Kenya victime d’une violation massive de données par Mail

Le sénateur a expliqué que les informations demandées via l’application TikTok sont plus centralisées sur la vie de l’utilisateur, que ce serait une énorme brèche pour vous faire voler votre identité. Il ajoute : « On prétend également que l’application connait la zone où se trouve les utilisateurs, ce qu’ils aiment, ce qu’ils trouvent drôle et ce qu’ils disent à leurs amis. »

Depuis sa création en 2018, les utilisateurs Kenyans sont à compter par milliers d’abonnés sur le réseau social chinois TikTok. Pour le sénateur Falhad Dikow, TikTok n’a diffusé que violence, intimidation et haine depuis sa création. Falhad Dikow a demandé au Comité permanent de l’information et de la technologie de faire équipe avec d’autres agences et d’élaborer une politique et un cadre juridique clairs afin de garantir une utilisation sûre de l’application.

Rejoignant son compère dans le même sens, le sénateur Kenyan Nandi Samson Cherargei a appuyé les propos de Falhad Dikow. Il a déclaré : « TikTok et d’autres applications sont capables de collecter beaucoup plus d’informations et devraient être utilisées pour promouvoir nos valeurs et notre culture, quel que soit l’utilisateur. Mais cela dépend de la façon dont vous utilisez cette application. Je suis d’accord sur le fait que l’utilisation d’Internet doit être mise au profit de la promotion de nos valeurs et de nos principes au sein de notre société ».

Il semblerait bien que les Etats-Unis ne soient pas les seuls à ne pas vouloir de l’application sur leur territoire. Rappelons que TikTok est un réseau social chinois de partage de vidéos appartenant à ByteDance qui est une société de technologie Internet basée à Pékin et fondée en 2012 par Zhang Yiming.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *