Bénin: La Startup Mikcorporation digitalise l’éducation

Bénin: La Startup Mikcorporation digitalise l’éducation

La startup béninoise Mikcorporation spécialisée dans la conception des technologies éducatives a été créée par Michel Segnon. Mikcorporation est devenue célèbre sur le plan continental ainsi qu’international grâce à la plateforme « Fun Works » qui aide à la compréhension des maths et de la physique.

Plusieurs startups ont révolutionné le secteur numérique au Bénin à l’instar de la startup Mikcorporation qui est beaucoup plus spécialisée dans les conceptions des plateformes et applications éducatives.  Connu par les solutions apportées pour la compréhension des maths et  de la physique dans les classes secondaires, l’entreprise de M. Michel Segnon veut apporter des solutions numériques plus efficaces à l’éducation.

Lire aussi: Ten Fold education/ Des cours de science disponibles sur mobile

En effet, la plateforme « Fun Works » a été créée  pour mettre à niveau les élèves dans ces matières. L’économiste et fondateur de Mikcorporation, Michel Segnon affirme : «  C’est la bête noire de la plupart des élèves, alors que les emplois d’aujourd’hui et de demain feront de plus en plus appel à ces disciplines qui sont au cœur des innovations technologiques qui transforment le visage de la société ».

Sur la plateforme Fun Works, Mikcorporation propose diverses applications spécifiques pour chaque classe notamment l’application « Maths 5ème » qui permet aux élèves en classe de 5ème de s’améliorer en maths et en Physique. Les exercices fournis sur la plateforme sont liés sur les programmes de cours en Afrique. La plateforme « Fun Works » est utilisée dans plusieurs pays africains à savoir le Bénin, le Sénégal, le Gabon. Pour  les apports numériques apportés à l’éducation africaine, la startup de Michel Segnon est reconnue à l’international par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Le 15 Octobre dernier, Mikcorporation a été sélectionnée par l’Union Africaine des télécommunications (UAT) pour un challenge qui honore les innovateurs africains.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *