Bénin : Gilles Kounou, 2e lauréat du «Prix Wuri Afrique de l’Ouest»

Bénin : Gilles Kounou, 2e lauréat du «Prix Wuri Afrique de l’Ouest»

Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé les lauréats du Mission Billion Challenge «Wuri West Africa Prize». Après le Ghana qui occupe la première place, le Bénin s’est fait représenté par Gilles Konou. Il a fait sensation avec Tonti +, une solution qui tient compte du travail précaire et informel.

Le Challenge a réuni 208 équipes de 37 pays, principalement d’Afrique subsaharienne. Tous ont proposé des solutions pour faciliter les épargnes et les paiements transfrontaliers aux programmes d’assurance sociale. Un jury de haut niveau a sélectionné les gagnants pour recevoir des prix en espèces de l’initiative ID4D et le mentorat de Google Developers Experts. 

Naa Sika est la lauréate du premier prix. Il s’agit d’une plateforme de micro-épargne originaire du Ghana. Elle permet aux travailleurs du secteur informel, tels que les femmes commerçantes, d’accéder à des portefeuilles numériques et à des comptes d’épargne gratuits.

Lire aussi : GoMedical, l’application qui révolutionne l’e-santé au Bénin

Le deuxième prix revient à Tonti +. Il s’agit de la solution proposée Gilles Kounou. C’est un groupe d’épargne informel numérisé qui permet aux chauffeurs de moto-taxi de mettre en commun l’épargne et le crédit au moyen de contributions quotidiennes. Kounou a aussi développé avec son équipe,  l’application e-santé GoMedical.

Le «Prix WURI Afrique de l’Ouest» est également soutenu par le  Programme de réponse sociale rapide  (RSR) et l’initiative Technologies de rupture pour le développement (DT4D). La Mission Billion Challenge «Prix WURI Afrique de l’Ouest» donne la possibilité aux innovateurs de trouver des solutions transfrontalières pour remédier au travail précaire. Ceci en se basant sur des plates-formes d’identification fondamentale  interopérables au niveau régional

Le programme WURI, de son côté est doté de 395,1 millions de dollars sur 10 ans de l’Association internationale de développement (IDA) pour mettre fin à l’extrême pauvreté et de stimuler la prospérité partagée. Il appuie 100 millions de personnes au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Niger et au Togo.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *