Bénin: 500 jeunes formés sur l’intelligence artificielle

Bénin: 500 jeunes formés sur l’intelligence artificielle

Plusieurs jeunes béninois ont été formés sur l’IA (Intelligence artificielle) au cours d’un projet nommé « vacances numériques » qui s’est tenu du 21 au 26 septembre 2020.

Cette formation a pu voir le jour grâce à un partenariat entre des fondations africaines et européennes, avec l’appui technique de l’Association béninoise pour la cybersécurité et la promotion du numérique (ABCPN). Ces jeunes élèves et étudiants ont suivi la formation en présentiel et par Zoom. Ils ont été initiés au langage python qui est le langage le plus utilisé en matière d’Intelligence Artificielle.

Le langage python n’était pas le seul au menu. Ils ont participé à des ateliers d’initiation sur la corrélation entre l’IA et l’éducation, les emplois et métiers en Afrique et au Bénin ; le développement durable, l’agriculture, l’environnement, la cybersécurité, les enjeux juridiques et éthiques.

Lire aussi:Bénin : Epitech va former des développeurs web

Cette initiative « vacances numériques » de la fondation Adrien Houngbédji pour le numérique, la jeunesse et l’intelligence artificielle (FAHNJIA) est accompagnée par AFRIA (Agence francophone pour l’intelligence artificielle en Afrique), la Fondation Vallet avec l’appui technique de l’Association béninoise pour la cybersécurité et la promotion du numérique. Elle a permis à ces jeunes étudiants et élèves de se familiariser avec le langage python, le monde de l’emploi et les crypto-monnaies.

La Fondation FAHNJIA a orienté ces jeunes vers un monde numérique qui est l’avenir . Adrien Houngbédji avait déclaré au lancement du projet : « Nous voulons orienter les jeunes béninois vers les multiples innovations et la révolution technologique pour susciter en eux l’intérêt pour la science, car tous les domaines de notre quotidien vont être bouleversés ». Ce projet numérique sur l’intelligence artificielle qui a tenu toutes ses promesses a eu à former les 500 jeunes étudiants comme élèves à Cotonou, Porto Novo, Parakou, Lokossa, Abomey et Calavi.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *