L’Ethiopie prévoit lancer son deuxième satellite

L’Ethiopie prévoit lancer son deuxième satellite

Après l’envoi de leur premier satellite dans l’espace, l’ETRSS-1, le 20 décembre 2019, l’Ethiopie envisage de lancer un deuxième satellite dans l’espace. Le fameux satellite, baptisé AT-SMART-RSS a été développé par le chinois Smart Satellite Technology et l’organisme spatial éthiopien ESSTI.

L’Ethiopie prévoit le lancement de son deuxième satellite en Octobre 2020. L’AT-SMART-RSS doit être lancé  depuis le centre de lancement spatial de Wenchang en Chine. Ce satellite servira à observer la terre et à la collecte des données météorologiques. L’AT-SMART-RSS permettra de trouver une stratégie nationale de lutte contre la sécheresse, le changement climatique et les conditions météorologiques.

Lire aussi : Burkina Faso : le premier satellite va bientôt décoller

En effet, c’est un nano-satellite avec un poids de 8,9kg. Le développement de l’AT-SMART-RSS par  la société chinoise Smart Satellite Technology et (ESSTI)  l’Institut éthiopien des sciences et technologies spatiales  a été possible suite à l’accord de codéveloppement signé entre la société chinoise et l’institut éthiopien, le 23 Août 2019 en chine, au Beijing Sun Valley Industrial Park.

Estimés à une valeur de 1,5 Million de dollars, tous les frais du satellite ont été payés par la société Chinois Smart Satellite Technology. Un geste qui confirme l’engagement qu’a  pris la Chine d’aider l’Ethiopie dans le développement spatial. Un accord a été signé par l’actuel Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed qui était Ministre des Sciences et de la Technologie de l’Ethiopie.

AT-SMART-RSS viendra rejoindre le premier satellite envoyé par les Ethiopiens, l’ETRSS-1. Un satellite de télédétection qui aura coûté 6 Millions de dollars dont le trois-quarts de la somme  ont été financés par la Chine. Un grand pas pour l’Ethiopie qui se place sur la liste des pays ayant des satellites autour de la terre. Ce n’est qu’une victoire de plus pour un pays qui a décidé de mettre les fonds et les moyens nécessaires pour son développement technologique.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *