Le Kenya victime d’une violation massive de données par Mail

Le Kenya victime d’une violation massive de données par Mail

Les données des citoyens kényans ont été piratées. Cette fuite de données provient de la société de marketing par e-mail Mailfire. Cette faille a touché plusieurs pays et le Kenya est le seul pays africain du lot.

La fuite de données a été découverte par vpnMentor plus tôt cette semaine. L’Afghanistan, l’Australie, la Belgique, le Canada, les États-Unis d’Amérique, la France et l’Allemagne sont entre autres les pays qui sont touchés. Le Kenya est le seul pays africain à figurer sur la liste. La base de données du serveur pirate stockait 882,1 Go de données. Selon vpnMentor, il y avait « 370 millions d’enregistrements pour 66 millions de notifications individuelles envoyées en seulement 96 heures ».

Selon l’entreprise vpnMentor, la faille a été découverte par son équipe de recherche qui a reçu un rapport d’un pirate informatique anonyme sur une fuite massive de données. Tout porte à croire que la fuite est liée au logiciel de marketing conçu par la société. En effet, ce logiciel est utilisé par tous les sites qui ont été piratés.

Lire aussi : Le Kenya met l’accent sur les formalités nuptiales en ligne

La fuite concerne uniquement les utilisateurs des sites de rencontres et d’e-commerce à travers le monde. Il s’agit de ceux qui ont enregistré sur ces sites leurs noms complets, l’âge et la date de naissance, le sexe, les photos de profil et les emplacements et leurs adresses e-mail. Selon vpnMentor, les victimes kenyanes et ceux des autres pays sont entre autres exposés au vol d’identité, au chantage, aux escroqueries et aux logiciels malveillants.

«Vous ne devriez être tenu de fournir que le minimum absolu de données nécessaires pour qu’un outil remplisse avec succès sa fonction prévue», a exhorté vpnMentor à l’endroit des victimes. L’entreprise conseille aux sites web concernés de vérifier correctement les logiciels qu’ils intègrent.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *