Génocide rwandais : WhatsApp aide une orpheline à retrouver ses proches

Génocide rwandais : WhatsApp aide une orpheline à retrouver ses proches

Une fois encore les réseaux sociaux contribuent au bonheur d’un de leurs utilisateurs. WhatsApp a permis à une Rwandaise orpheline à l’âge de 2 ans lors du génocide rwandais de retrouver un de ses proches.

Après 26 ans de vie en solo à cause du génocide, Grace Umutoni a fini par retrouver un membre de sa famille. Elle a publié plusieurs photos d’elle sur les différentes plateformes WhatsApp, Facebook et Twitter qu’elle avait intégrées. Ensuite, elle a laissé les réseaux sociaux de Facebook opérer la magie.

Amenée dans un orphelinat à Kigali, avec son frère, Grace qui a actuellement 28 ans s’est retrouvée seule. Son frère est mort au bout de quelques temps. Ayant exploré les voies officielles pour retrouver de la famille en vain, elle a donc préféré compter sur la large audience de WhatsApp.

Lire aussi : WhatsApp : des applis permettent de savoir quand l’utilisateur dort

Finalement, le réseau social de Mark Zuckerberg a opéré la magie. Dans un premier temps, plusieurs personnes se sont présentées comme étant membres de sa famille mais, Grace Umotoni n’a finalement trouvé qu’un seul proche. Un certain Antoine Rugagi qui a aperçu sa photo dans un groupe WhatsApp, l’avait contacté. En effet, Grace ressemble beaucoup à la soeur de celui-ci, Liliose Kamukama, qui a été tuée dans les premiers jours du génocide en avril 1994.

Donc, la jeune rwandaise a pu trouver son oncle, le frère de sa soeur. Par contre, des milliers d’enfants comme elle, n’ont pas eu cette chance. Ils ont été séparés de leurs parents lors du génocide qui a coûté la vie à 800 000 Tutsis.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *