Bakary Kamara : le Mauritanien qui crée des protège-tibias connectés

Bakary Kamara : le Mauritanien qui crée des protège-tibias connectés

Un Africain met l’innovation technologique au service du Football, une première dans le domaine. Il s’agit du Mauritanien Bakary Kamara, inventeur des protège-tibias connectés. L’œuvre baptisée My Tib Top vient de sa startup VBKAM (Virginie et Bakary Kamara).

Le Mauritanien a eu l’idée en regardant un match. Avec sa startup, il a donc voulu solutionner le problème des protège-tibias qui dérangeaient les joueurs au cours des matches. C’est là qu’il a commencé à produire des maintiens élastiques en 2003. Ensuite, la startup s’est mise à fabriquer complètement les protège-tibias sous la marque Tib Top.

Avec sa femme Virginie Kamara qui l’aide au sein de la VBKAM, Kamara a mis au point quelque chose à laquelle personne n’a pensé. Il s’est mis à connecter ses protège-tibias. L’ambition de Bakary Kamara, c’est de constituer des données à partir des déplacements et des mouvements de joueurs, sur les pelouses. Ce produit est le coup de cœur des acteurs du secteur footballistique et également celui du Mauritanien, lui-même.

Lire aussi : Coronavirus : l’Allemagne utilise des montres connectées

Les protège-tibias connectés ont fait gagner à VBKAM plus de 200 clients footballeurs et le patron de la startup compte les commercialiser à l’échelle internationale. Bakary Kamara n’a pas oublié sa terre d’origine. Il veut faire profiter l’Afrique de cette solution technologique. Des partenariats sont tissés avec des pays tels que le Maroc, figure incontournable dans le secteur footballistique en Afrique. Le produit est également proposé aux acteurs sportifs de Dakar au Sénégal.

Le protège-tibia de Bakary Kamara est «composé d’une carte électronique avec des outils de mesure et de création de données dotées d’une mémoire. Ainsi, les informations sont toutes enregistrées. C’est à la fin d’un match qu’il les envoie sur un téléphone mobile par le moyen du wifi et du bluetooth ». Grâce à Tib Top, en 2019, VBKAM a eu un chiffre d’affaire qui s’élève à plus de 100.000 euros. Son objectif, atteindre 400 000 euros cette année.

Avec Cio Mag

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *