MMLK réclame le départ des Malgaches à la tête de Togocom

MMLK réclame le départ des Malgaches à la tête de Togocom

L’accord de novembre 2019 remettant la commande de Togocom à Agou Holding consortium n’a pas eu un grand succès selon le MMLK. Agou Holding, un consortium international, composé d’Axian Group « Axian » et d’Emerging Capital Partners « ECP » ont acquis 51% du capital de Togocom.Très inattendu Agou Holding s’illustre déjà dans la défaillance et un service médiocre qui laisse plusieurs consommateurs togolais dans le mécontentement.

C’est le cas pour le Mouvement Martin Luther king qui dénonce la mal gérance du service et exige le départ des Malgaches de la tête du géant opérateur télécom Togocom. Cette situation est connue du grand public, les togolais ont des difficultés à communiquer et ils sont nombreux à fustiger Togocom sur sa page Facebook au quotidien.

Le problème s’est empiré depuis que les Malgaches ont pris le contrôle de la société constate amèrement le MMLK. Dans sa mission pour une meilleure justice sociale, la défense des droits humains et de la dignité pour tous, le Mouvement lance un appel pressant aux autorités togolaise afin qu’elles se séparent des Malgaches  et pour de bon.

MMLK évoque la qualité médiocre et défectueuse (très lente), le délai de validité non respectée donc avant terme. Il demande une « souveraineté  en communication avec une société nationale ».

Celui-ci met à nu la médiocrité du service et également le non respect du délai de validité des données mobiles. Par la suite le mouvement du pasteur Edoh Komi exhorte le gouvernement togolais à prendre ses responsabilités pour aider la population surtout en ce temps de crise sanitaire à covid-19 en reprenant les reines de Togocom. Sera-t-il entendu ?

Lire aussi : Madagascar a la 5G

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *