Facebook supprime des comptes liés au président Jair Bolsonaro

Facebook supprime des comptes liés au président Jair Bolsonaro

Jair Bolsonaro est victime de la politique de sécurité de Facebook. La firme américaine a annoncé la suppression de certains comptes liés au président brésilien. Ces comptes sont taxés de faire de la désinformation coordonnée. Pourtant, le numéro 1 du Brésil a encore récemment publié des messages sur la pandémie de Covid-19.

Facebook a supprimé 35 comptes d’utilisateurs, quatorze pages et un groupe ainsi que 38 comptes sur Instagram. Environ 883 000 comptes suivaient une ou plusieurs de ces pages, 350 comptes avaient rejoint ce groupe et environ 917 000 personnes suivaient un ou plusieurs des profils Instagram. Ces comptes, pages et groupes ont généré 1500 dollars de recettes publicitaires. Rien de cela n’a empêché la firme de Mark Zuckerberg de les supprimer.

Ces comptes sont qualifiés de réseau d’action « inauthentique coordonnée » opérant au Brésil. Selon Nathaniel Gleicher, chargé de la politique de sécurité de Facebook, ces actions dénaturant les conditions d’utilisation du réseau social se concentraient sur une audience domestique. Nathaniel Gleicher a assuré que les auteurs ont des liens avec l’entourage de Jair Bolsonaro et de ses fils Eduardo et Flavio.

Le Brésil n’est pas la seule victime dans cette affaire. A en croire Gleicher, Facebook avait également supprimé d’autres comptes pour désinformation coordonnée. Ceux-ci sont originaires du Canada, de l’Equateur, d’Ukraine et des États-Unis. Ils désinforment même avec des thèmes qui dépassent leurs frontières.

Quant aux États-Unis, ce sont de vieilles pages de Roger Stone, un très proche compagnon de route du président américain Donald Trump, qui ont été supprimées. Roger Stone.

Lire aussi : Emmanuel Macron débarque sur Tiktok

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *