Trois entrepreneuses togolaises parmi les finalistes de WIA 2020

Trois entrepreneuses togolaises parmi les finalistes de WIA 2020

La fondation Women In Africa (WIA) initie chaque année un concours à l’endroit des femmes entrepreneuses africaines. Cette année, trois brillantes entrepreneuses togolaises ont décroché le ticket d’accès pour la finale. Il s’agit de Ayawa Alognon, Mawuto Victoire Agbemehin et Amina Ouro-Agoro. Elles ont bien sûr de grandes ambitions mais leurs projets diffèrent les unes des autres.

Ayawa Alognon a pour projet la « vente de produits locaux fait-main en édition limitée permettant de soutenir les populations vulnérables ».

Mawuto Victoire Agbémehin quant à elle a pour vision de développer son « agence de photographie,vidéographie,graphisme et de communication » connue sous la dénomination Happuc Company.

Amina Azia Ouro-Agoro fait ses exploits en agriculture par la « transformation des tubercules et de la banane plantain et farine de haute qualité sans gluten ».

Par leur optimisme et détermination, elles sont arrivées à être classées parmi les meilleures entrepreneuses africaines cette année.

Rappelons que la fondation WIA est à sa quatrième édition de son concours. L’initiative a pour but de promouvoir la gente féminine africaine. 1672 dossiers venant de 54 pays d’Afrique ont  été retenus. 143 finalistes représentant 1500 emplois dans 8 secteurs ont comblé les attentes des initiateurs.

Cliquez pour télécharger

Lire aussi : Togo : la Cité tech lance le hackathon Women For Impact 2020

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *