La CEDEAO recommande au Togo de ne plus couper internet

La CEDEAO recommande au Togo de ne plus couper internet

La Cour de justice de la CEDEAO s’insurge contre les coupures volontaires d’Internet. L’instance juridique de l’organisation estime qu’en faisant cela les autorités violent la liberté d’expression des citoyens. Cette pratique constitue également un frein au bon fonctionnement de la vie quotidienne et professionnelle des citoyens.

Le tribunal de la CEDEAO reconnaît que les autorités ont violé le droit à la liberté d’expression en coupant Internet lors des manifestations de l’opposition en 2017. La coupure volontaire d’internet voulait essentiellement « canaliser » les manifestations de masse organisées pour contester certaines décisions de l’État. En 2017, les manifestations concernaient les réformes constitutionnelles liées à la limitation du mandat présidentiel.

Sept Organisations non gouvernementales (ONG) basées au Togo et la journaliste blogueuse Houefa Akpedje Kouassi ont saisi la Cour de justice pour dénoncer la violation par les autorités de la liberté d’expression. Elles se sont engagées dans une lutte qui a finalement porté ses fruits. Cette interdiction de coupure d’internet ordonnée aux autorités togolaises est une victoire pour ceux de la classe politique mais aussi pour ceux qui vivent d’Internet , bref pour tous ceux qui vivent au Togo.

Lire aussi : Kenya : Telkom réduit les frais de connexion internet pour les étudiants

En effet, Internet représente une source de revenus pour une bonne partie de la population surtout la jeunesse. Lorsque cet important outil de travail est coupé, c’est la vie professionnelle et économique des populations qui en pâtit. Maintenant que la CEDEAO a interdit cette pratique, les Web entrepreneurs ne peuvent que lâcher un ouf de soulagement.

Notons que le jugement rendu par l’instance économique est un message adressé aux autres États de la région « qui ont recours à des coupures d’Internet lors des élections ou des manifestations pour museler les voix dissidentes ».

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *